Etude de l'OST en partenariat avec la CPU sur les personnels non titulaires de la recherche dans les EPST et les EPSCP

7 décembre 2009

Cette étude s’inscrit dans le cadre de la coopérative inter-organismes de production d’indicateurs de politique scientifique. Comme les autres études conduites dans ce cadre, elle a pour objet d’éclairer par des données quantitatives et des indicateurs produits à partir de ces données, une des composantes de la recherche publique. Les données, définies en commun par les institutions participant à cette entreprise coopérative, sont issues des systèmes d’information de chacune de ces institutions. Données et indicateurs, construits à partir d’une méthodologie partagée entre les organismes, visent à fournir à chacun d’entre eux des éléments de comparaison avec les autres mais aussi à donner pour chaque domaine étudié une vision complémentaire de celle issue par exemple des enquêtes statistiques ministérielles. L’étude présentée ici porte sur les chercheurs non permanents rémunérés par les établissements en 2006. Elle complète par conséquent celle réalisée depuis plusieurs années sur les chercheurs et enseignants-chercheurs statutaires. Elle devrait ainsi contribuer à une meilleure connaissance du potentiel humain de la recherche publique. Il faut néanmoins indiquer quelles sont les limitations du champ couvert.

Sur le même thème

20 avril 2018

l'IRD, le CNRS, le Collège de France, l'Université Nice Sophia Antipolis, l'Université Paris Diderot et la Conférence des présidents d'université (CPU) soutiennent la cherche (...)

17 avril 2018

La CPU, la CDEFI et le MESRI ont validé le 28 mars 2018 deux nouveaux référentiels concernant les principaux métiers et emplois de cadres...