Vœux des universités : excellence et ouverture, les orientations phares pour 2017

A l’occasion de la nouvelle année, les universités se sont prêtées à l’exercice traditionnel des vœux. Pour s’adresser à la communauté universitaire et à la société dans son ensemble, elles choisissent de publier, sur leur site Internet, des formats et des approches très divers : mise en valeur de la recherche et de la formation, retours historiques, perspectives d’avenir, campus comme lieu de vie et d’ouverture sur la cité… Dans leur diversité d’expression, les universités ont toutes choisi de mettre l’accent sur des valeurs communes de l’excellence, de l’ouverture et de l’innovation.

« L’année 2016 n’est plus, l’année 2017 s’est ouverte, et nous continuerons à assurer nos missions de service public de l’enseignement supérieur et de la recherche. […] Sans relâche, l’Université en tant qu’institution doit encore et toujours, dans le cadre de ses missions de service public, produire de la connaissance, transmettre les savoirs qui sont les garanties de la liberté, de l’égalité et de la fraternité ». C’est par ces mots que Pascal Reghem, président de l’université du Havre, a exprimé ses vœux à sa communauté universitaire. Et ce sont les mêmes valeurs qui ont été reprises par l’ensemble des universités françaises pour présenter leurs vœux cette année. Petit tour d’horizon.

L’excellence de la recherche et de la formation : la mission fondamentale

Parce que la recherche et la formation sont les deux piliers de l’Université, de nombreux établissements ont décidé d’exposer, à l’occasion de leurs vœux, les grandes découvertes scientifiques de leur université en 2016.
Dans sa carte de vœux animée, l’université de Bretagne sud, met en scène trois visuels illustrant des travaux de biologie de laboratoires de l’université.
L’université de Limoges, dans sa carte de vœux riche en visuels relatifs à l’apprentissage et aux découvertes scientifiques, invite au dynamisme : « Vous aurez toujours besoin d’innovation, de formation, d’excellence. Vous pouvez compter sur nous ».
L’université d’Artois a également fait le choix de la recherche en utilisant l’astronomie. Sur la carte animée, le message de bonne année apparaît au-dessus d’un réseau d’étoiles. Sur le même thème, l’université du Littoral Côte d’Opale met en scène une fusée se dirigeant vers le message « Visons plus haut – Meilleur vœux 2017 ».

Comprendre son passé pour se projeter dans le futur

Pour les 60 ans de sa reconstruction, l’université de Caen insiste, dans son message, sur les grands moments qui ont rythmé son histoire depuis sa destruction complète, en 1944. Les images d’archives montrent comment l’université a su se relever, et se préparer aux défis de l’avenir.
L’université de Strasbourg, quant à elle, a choisi de mettre en avant les événements marquants de 2016 : de la création du « studium », la nouvelle maison de l’étudiant – learning centre », en février, à l’élection du nouveau président Michel Deneken, en décembre, en passant par la cérémonie des docteurs et des prix de thèses en juin ou encore par l’inauguration de l’arbre de la paix en juillet.
L’université de Bordeaux présente ses vœux… « en bleu », couleur de la ville et de son université. Elle fait un saut dans le passé en mettant à l’honneur un appareil créé en 1787, le cyanomètre, un instrument de mesure du ciel.

Un lieu d’ouverture et de vie

« Vivante, innovante, unique, unie, inspirée, ouverte, effervescente » : les adjectifs fusent pour qualifier ce que sera l’université Paris Nanterre en 2017. Un dynamisme prôné aussi par l’université de Rouen qui propose un patchwork de photos d’étudiants et d’enseignants dans un décor dynamique et ouvert.
Sur une musique entraînante, l’université d’Angers présente, quant à elle, une vidéo axée sur l’excellence de la formation et l’ouverture sur la cité : le nombre d’étudiants étrangers, les mètres carrés dédiés au sport, le développement durable, la diversité architecturale du campus sont autant d’éléments mis en avant.

L’impression qui émane de ce florilège de vœux est celle d’une université tournée vers l’avenir, qui connaît son passé, et qui mettra tout en œuvre pour faire face aux grands défis qui s’ouvre en 2017. La CPU s’inscrit dans cette dynamique avec son message : « Pensons l’université pour l’avenir » . Ce sera son ambition pour 2017, ambition qui trouvera son apogée lors de son colloque annuel, à Reims, les 28 février et 1er mars prochains.

Sur le même thème

3 juillet 2017

« Si la France fait partie des grandes puissances mondiales, c’est à l’excellence de notre éducation, de notre enseignement supérieur, de notre recherche qu’elle le doit »

23 juin 2017

Dans le prolongement du dernier colloque annuel de la CPU « Pensons l’université pour l’avenir »- Reims 2017 , le média en ligne Newstank Education publie un dossier...