Université 3.0 : le colloque de la CPU débute demain

26 mai 2015

CPU Infos

Ouverture officielle du colloque « Université 3.0 : nouveaux enjeux, nouvelles échelles à l’ère numérique » à 18h, ce mercredi 27 mai au conseil de l’Europe, à Strasbourg. Pendant 3 jours, plus de 300 personnes, membres de la CPU et personnalités de l’enseignement supérieur et de la recherche, réfléchiront ensemble à l’impact du numérique dans le paysage universitaire.

Considéré comme une étape aussi importante et aussi lourde de conséquence que la première révolution industrielle, voire que l’invention de l’écriture et que celle de l’imprimerie, l’évènement du numérique est porteur de tous les possibles. Consciente de ces futurs bouleversements, la CPU a décidé de consacrer ces trois jours de réflexion aux changements attendus dans la formation des étudiants, et dans la recherche universitaire. Un évènement rendu possible grâce à ses partenaires : la Banque populaire, la Caisse des dépôts, la MAIF, la MGEN, l’université de Strasbourg, la région Alsace, et Strasbourg Eurométropole.

Organisé à l’université de Strasbourg, le colloque est piloté par François Germinet, président de l’université de Cergy-Pontoise et président du comité numérique à la CPU : « l’enjeu est de prendre en considération, voire d’anticiper les mutations sociétales qu’induisent les révolutions numérique actuelles : il s’agit de savoir comment nous répondons, à la fois dans notre projet fondateur d’université qui produit et transmet des savoirs, mais aussi dans notre organisation même », indique François Germinet, à la veille du colloque.

Pami les temps forts, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche interviendra le jeudi soir.

Des problématiques riches et variées

Le colloque sera notamment l’occasion de voir comment les usages numériques peuvent remettre en cause les schémas pédagogiques traditionnels et redéfinir le rôle des enseignants ou encore comment la massification des données, leur accès facilité, les nouveaux modes de recherche collaboratifs sont susceptibles de changer les conditions d’exercice des chercheurs.
Mais cette révolution porteuse de progrès et de facilitations porte en elle l’avènement d’une société dont les balises et régulations juridiques et éthiques sont encore à construire et à imaginer. Comment l’université accompagne-t-elle déjà et va-t-elle accompagner les évolutions économiques, sociales et morales qui marquent cette étape décisive de l’histoire des hommes et des techniques ?

Vous pouvez retrouver l’ensemble du programme sur le site dédié ainsi que les problématiques propres à chaque table ronde et atelier sur ce lien.

A la suite du colloque, des propositions seront soumises au vote des membres de la CPU en séance plénière. Elles permettront de guider l’action politique de la CPU pour l’année à venir.

Suivez le colloque en direct sur Canal C2

Sur le même thème

7 novembre 2017

L’Université de La Rochelle accueille le 8 novembre prochain le séminaire des référents numériques de la CPU.

17 janvier 2017

Le 16 janvier dernier, le fablab de l’université Paris-Diderot a ouvert ses portes...