« The Public Art Center » : l’Université entre au Musée

29 mai 2018

CPU Infos

Un millier d’œuvres d’art dispersées sur les campus de métropole et d’Outre-mer : tel est l’immense patrimoine artistique des établissements d’enseignement supérieur. Afin de le mettre en valeur et de les faire connaitre au plus large public possible, une œuvre « The Public Art Center » a été commandée à l’artiste Wesley Meuris, dans le cadre de l’action « Nouveaux commanditaires ». A partir du 6 juin prochain, elle sera exposée au Centre Georges-Pompidou, à Paris, et sera par la suite déployée dans le cadre d’expositions muséales.

C’est un projet qui remonte à 2013 lorsque l’Association Art + Université + Culture initiait la commande artistique visant à rendre visible et tangible l’important patrimoine artistique des établissements d’enseignement supérieur. Depuis, Wesley Meuris, artiste flamand de notoriété internationale, travaille à créer une œuvre à la fois conceptuelle et matérielle. Celle-ci prend la forme d’une sculpture composée de caisses de transports ouvragées par l’artiste. Elle rassemble deux cents cadres dans lesquels apparaissent, sous la forme de montages/collages, une sélection d’œuvres des universités. Au dos des cadres, des étiquettes comportant un numéro de recollement et un code-barre témoignent d’un système d’archivage propre à cette institution fictive et stéréotypée. « Cette œuvre d’art a été créée à partir de nombreuses œuvres présentes sur les campus universitaires. En effet, les campus regorgent d’œuvres d’art commandées notamment dans le cadre du « 1% artistique » qui ne sont pas nécessairement connues et valorisées comme elles le devraient. Wesley Meuris a travaillé à la façon d’un collectionneur en rendant visible dans cette méta-œuvre deux cents photographies dans lesquelles apparaissent des sculptures, fresques, installations,… présentes sur les campus d’artistes de renommée internationale comme Calder ou Vasarely mais également d’artistes moins connus », indique Mathias Bernard, président de l’université Clermont-Auvergne et président de la commission de la vie de l’étudiant et de la vie de campus de la CPU.

Parallèlement à cela, depuis plusieurs années, A+U+C et le ministère de la Culture ont entrepris un travail visant à valoriser le patrimoine artistique universitaire : un important travail de recollement, une publication et un colloque ont ainsi été réalisés.

Les universités mises à contribution

Pour réaliser l’œuvre de Wesley Meuris, chaque établissement d’enseignement supérieur a sélectionné parmi les œuvres de sa collection une ou plusieurs images.

Inaugurée le 6 juin prochain au Centre Pompidou, à Paris, l’œuvre y restera jusqu’au 10 juin. A cette occasion, un catalogue relatant ce projet et retraçant l’histoire de la commande publique à l’Université ainsi que les enjeux de son patrimoine artistique, sera publié dans la collection « Société des Nouveaux commanditaires » chez l’éditeur « Les presses du Réel ».

L’œuvre a fait l’objet d’une dotation au Centre national des arts plastiques et a bénéficié également du soutien de la Fondation de France, de la Fondation Daniel et Nina Carasso, d’A+U+C, de la CPU, de la Caisse des dépôts, de la Casden ainsi que d‘une quinzaine d’établissements d’enseignement supérieur.

L’œuvre de Wesley Meuris rejoindra les collections du Centre nationale des arts plastiques et sera destinée à être exposée dans de nombreux musées, en France et à l’international. « Cette œuvre suggère une conviction profonde partagée par les membres de la CPU : l’Université est un lieu de culture, ouvert à l’imaginaire et à l’art”, ajoute Mathias Bernard.