Soutien de la CPU au Docteur Ahmadreza Djalali

26 novembre 2020

Communiqués

La Conférence des Présidents d’Universités française (CPU) et le Programme national d’Accueil en Urgence des Scientifiques en Exil (PAUSE), alertés par les organisations Scholars At Risk Network, demandent au gouvernement iranien la suspension de la condamnation à mort du médecin urgentiste irano-suédois Docteur Ahmadreza Djalali, et sa libération, considérant que les conditions dans lesquelles son procès s’est déroulé, qui n’en a que le nom, ont été particulièrement inéquitables.

Nous appelons à une mobilisation internationale immédiate en soutien à notre collègue pour que justice soit rendue.

 

Sur le même thème

14 septembre 2021

With the rapid growth of the student body, the need to refurbish university real estate and the changing...

17 août 2021

Au moment où les Talibans reprennent le pouvoir en Afghanistan, la Conférence des présidents d’université (CPU) affirme sa solidarité...