Situation en Turquie

19 novembre 2018

Communiqués

Des universitaires de renom, dont la vice-présidente de la société européenne de mathématiques, viennent d’être arrêtés en Turquie pour avoir dénoncé les atteintes répétées aux droits de l’homme et à la liberté de pensée dans leur pays.

La Conférence des présidents d’université dénonce ces arrestations et réaffirme sa solidarité avec les professeurs visés par ces interpellations. Elle demande instamment aux autorités turques de respecter les droits élémentaires de la défense dans le cadre des procédures ouvertes à l’encontre de ces collègues.

Sur le même thème

17 janvier 2020

Plusieurs de nos collègues restent aujourd’hui encore emprisonnés ou privés de leur liberté de mouvement en Iran ou en Turquie...

21 novembre 2019

La Conférence des présidents d’université exprime son inquiétude face aux tensions récurrentes aux abords et à l’intérieur des universités de Hong Kong.