Situation des universitaires en Turquie

19 octobre 2020

Communiqués

Une fois encore la liberté des universitaires est mise à mal en Turquie.

L’arrestation de la Professeure Ermine Beyza Üstün suivie de son incarcération fournit un nouvel exemple du peu de cas qui y est fait de la liberté individuelle, particulièrement de celle des professeurs d’université.

La conférence des présidents d’université dénonce de telles dérives et le fera sans relâche partout où elles seront constatées.

La CPU réclame la libération sans délai d’Emine Beyza Üstün.        

Elle réclame également la restitution immédiate de son passeport à notre collègue Tuna ALTINEL, officiellement libre depuis des mois et toujours dans l’incapacité de regagner la France.

Sur le même thème

26 novembre 2020

La Conférence des Présidents d’Universités française (CPU) et le Programme national d’Accueil en Urgence des Scientifiques en Exil (PAUSE)...

22 octobre 2020

La CPU et la CRUI (Conférences des Présidents d’Université française et italienne) ont signé...