Situation au Soudan : communiqué de la Conférence des présidents d’université

Le Soudan connaît actuellement une crise politique majeure qui a fait déjà de trop nombreuses victimes et suscite les plus vives inquiétudes au sein de la communauté universitaire française.

La Conférence des présidents d’université exprime sa solidarité aux universités soudanaises, à leurs personnels ainsi qu’à leurs étudiantes et étudiants. Elle condamne le saccage de l’Université de Khartoum qui constitue une atteinte inacceptable aux droits et aux valeurs universelles de l’Université. Elle souhaite que tout soit mis en œuvre au plan diplomatique pour que cessent les exactions et que le Soudan retrouve dans les délais les plus brefs les conditions d’un fonctionnement normal et respectueux des droits de chacun.

La CPU est prête, en concertation avec les ministères concernés, à faciliter l’accueil des universitaires et étudiantes ou étudiants soudanais victimes de la répression qui souhaiteraient rejoindre des établissements d’enseignement supérieur français.

Sur le même thème

19 juin 2019

La CPU a pu s’entretenir ce 19 juin avec l’Ambassadeur de Turquie en France, à sa demande.

9 mai 2019

Deux collègues enseignants chercheurs turcs sont actuellement victimes de pratiques d’un autre âge portant gravement atteinte aux libertés les plus fondamentales au nombre desquelles la liberté (...)