Signature d’une convention entre la CPU et le réseau des SATT : optimiser le transfert de technologie issu de la recherche publique

16 novembre 2018

Le 16 novembre, la CPU et les sociétés d’accélération du transfert de technologies (SATT) décidaient de mettre en synergie leurs missions et leurs compétences afin d’optimiser le transfert de technologie issu de la recherche publique. A travers la signature de la convention, les deux parties posent les fondements d’une démarche fondée sur le partage d’informations et de compétences sur projets.

La collaboration, telle que définie dans la convention, permettra d’optimiser le transfert de technologies et d’accroître la compétitivité nationale, de favoriser les échanges d’informations, de renforcer la dynamique collective et de contribuer à la création d’une feuille de route stratégique en cohérence avec la stratégie de la CPU sur le volet transfert de technologie et valorisation des travaux de recherche issus des laboratoires affiliés.

Des axes de collaborations ciblés

La convention met en avant trois axes de collaboration. Les actions engagées pourront donner lieu à des déclinaisons locales :
– Mettre en place une diffusion ciblée d’informations qualifiées : la CPU s’engage à informer et à solliciter les Réseau des SATT sur les enjeux et les problématiques liés aux activités de transfert, de gestion de la propriété intellectuelle et exigeant une position nationale de la CPU. En parallèle, le réseau des SATT présentera de façon détaillée, à la CPU, les technologies valorisées issues de son réseau ;
– Un partage de compétences sur projets : pour ce faire, les deux parties mettront à disposition, de façon réciproque, des services d’expertises spécialisées ;
– Une accélération des transferts et créations de valeurs économiques : des actions seront menées pour renforcer la dynamique collective et collaborer sur des évènements et des manifestations conjointes.

La convention est établie pour une durée de trois ans.


Zoom sur les SATT et leurs missions (Source : le site du réseau des SATT)

Créées par plusieurs établissements de recherche publics dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), les Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT) ont vocation à regrouper l’ensemble des équipes de valorisation des sites universitaires et à mettre fin au morcellement des structures. Traits d’union entre la recherche académique et les marchés économiques, les SATT entendent maximiser l’impact socio-économique des résultats de la recherche académique et favoriser la création d’emplois en France.