Semaine Etudiante du Développement Durable : parler ensemble des enjeux environnementaux

Du 2 au 8 avril, étudiants et établissements se mobilisent pour parler du développement durable sur les campus. Pour faire de cette semaine un temps privilégié de rencontres et de sensibilisation dans l’enseignement supérieur, près d’une centaine de porteurs de projets (étudiants, campus et associations locales) agissent dans une cinquantaine d’établissements répartis dans 23 villes de France.

A l’image de la Semaine Européenne du Développement Durable, cet évènement permet de réunir pendant sept jours étudiants et acteurs du territoire pour mettre en lumière les enjeux et solutions aux problématiques environnementales et sociétales actuelles. L’objectif est triple : il s’agit de valoriser les activités et engagements des associations étudiantes, de mobiliser les étudiants dans tous les territoires, de sensibiliser le monde étudiant aux enjeux et solutions de développement durable.

Plus de 290 rencontres sont déjà recensées mettant à l’honneur conférences, ateliers pratiques, projections de films engagés ou encore disco-soupe. Voici quelques exemples d’actions emblématiques :

– A l’université Toulouse III Paul Sabatier, se tiendra, le 3 avril, le « Grand Procès de la RSE » (Responsabilité sociétale des entreprises) : une initiative extrêmement originale puisque le public est appelé à se constituer en « tribunal ». Pour cette troisième édition, l’évènement s’intéressera aux appels d’offres publics ou privés, qui visent à intégrer des critères environnementaux ou sociaux. Aujourd’hui, force est de constater que les meilleurs intentions peuvent parfois générer des situations loin d’être satisfaisantes pour toutes les parties prenantes d’un marché. D’où vient le problème ? Qui donc joue un rôle qui mérite d’être revu et corrigé ? Le public est convié cette année a une expérience d’interactivité maximale, avec la perspective de plonger au cœur des problèmes pour faire naître, ensemble, de possibles solutions.
– A l’université de Nantes, auront lieu trois jours de sensibilisation, avec stands, conférences et ateliers. Parmi les initiatives atypiques, citons le repas bio, le défilé de robes en bois de l’association La nuit du bois, ainsi que le nettoyage en groupe du chemin de Boisbonne, le 3 avril, ou encore le réaménagement par les étudiants des différentes écoles du campus du mobilier du potager de Polytech, et la visite des ruches de la Chantrerie, le 5 avril.
– A l’université Grenoble-Alpes, auront lieu, notamment, un village associatif présentant des associations et des collectifs internationaux engagés pour la nature, un marché de produits locaux, ou encore des animations telles le « vélo smoothie », la détente sur du mobilier « cosy ».

Organisée par le REFEDD depuis 2015, la Semaine Étudiante du Développement Durable est un évènement national depuis 2017. Elle vise aussi à accroître la sensibilisation à l’Agenda 2030 adopté par les Nations Unies et ses 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) dans toute l’Europe.