Réseaux sociaux professionnels : un véritable enjeu pour les universités

Les 10 et 11 mars prochains, à l’université Nice Sophia Antipolis, la CPU organise deux journées de travail à destination des responsables communication des universités.

« Réseaux sociaux professionnels : quelles pratiques, quelles stratégies de communication pour nos universités ? » : tel est le thème de ce séminaire dont l’objectif est de mettre en lumière l’importance pour les universités d’investir les réseaux sociaux professionnels tout en donnant aux responsables de communication les clés d’une utilisation optimale.

L’enjeu est de taille pour les universités. La montée en puissance des réseaux sociaux professionnels a un impact fort sur la notoriété des établissements d’enseignement supérieur. Il est fort à parier qu’avec le classement des universités lancé par LinkedIn, et qui devrait arriver en France d’ici peu, le phénomène prenne de l’ampleur.

La CPU organise ainsi à l’université Nice Sophia Antipolis, le 10 et 11 mars prochains, deux journées dédiées à ce thème.

Un séminaire de sensibilisation, de pratiques et d’échanges

Animé par Manuel Canévet, consultant Stratégie et Communication pour les universités et les grandes écoles, le séminaire sera ouvert par Frédérique Vidal, présidente de l’université Nice Sophia Antipolis. Il donnera notamment la parole à Emmanuel Ethis, recteur de l’Académie de Nice, ancien président de l’université d’Avignon et des Pays du Vaucluse, sociologue et à François Germinet, président de l’université de Cergy-Pontoise et président du comité numérique de la CPU.

Parmi les tables rondes qui rythmeront l’évènement, on peut citer :
– L’importance des réseaux sociaux pour les universités et le rôle du directeur de la communication dans leur animation ;
– LinkedIn, état des lieux et enjeux pour les universités ;
– Optimiser son profil et la présence de son établissement sur LinkedIn.

Le séminaire laissera une place importante aux retours d’expériences et aux échanges entre les participants. Les réseaux sociaux professionnels internes aux universités, tels « UB Link » à l’université de Bourgogne ou « Upmc pro » à l’université Pierre et Marie Curie retiendront aussi toute l’attention.

Séminaire ouvert uniquement aux responsables communication, dans la limite des places disponibles.

Inscription obligatoire auprès de Xavier Teissedre : xavier.teissedre@cpu.fr jusqu’au 4 mars.


Le classement sur LinkedIn : un défi pour les universités

Ce puissant réseau social expérimente en ce moment un classement d’universités qui « pourrait révolutionner l’orientation dans le supérieur et bousculer la hiérarchie des établissements établie par les classements classiques, comme celui de Shangaï, du Times Highter Education, ou encore du Financial Times », indique le Monde dans un article daté du 6 janvier 2016.

En analysant le parcours professionnel de ses millions de membres, LinkedIn a mis en place un outil permettant d’indiquer à chacun où il devrait étudier en fonction de ses objectifs professionnels.

LinkedIn mesure la « valeur » d’un établissement à la carrière de ses diplômés : un changement de paradigme important et déstabilisant car limité. En effet, pour le moment, tous les établissements et tous les secteurs ne sont pas représentés sur LinkedIn, ce qui peut fausser la pertinence du classement et pénaliser certaines formations ou établissements.

D’où l’importance pour les universités françaises d’investir avec force ce réseau sans tarder. L’outil est encore limité aux Etats-Unis, au Royaume Uni et au Canada. Mais tout laisse à penser qu’il devrait concerner la France d’ici peu.

Sur le même thème

8 septembre 2016

Le 6 septembre dernier, la CPU et le groupe l’Etudiant ont reconduit leur accord-cadre...

20 avril 2016

Il reste 10 finales par regroupements universitaires pour connaître le nom des 28 candidats...