Réforme du 3ème cycle des études médicales : la CPU invite les acteurs à poursuivre les travaux en bonne intelligence

La Conférence des présidents d’université (CPU) appelle les acteurs à poursuivre en bonne intelligence les travaux relatifs à la réforme du 3ème cycle des études médicales.

Quelques semaines après le vote favorable du Conseil national de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (CNESER) sur le projet d’arrêté concernant l’organisation du 3ème cycle des études de médecine, les étudiants internes de médecine ont déposé un préavis de grève dénonçant un manque d’écoute de la part des ministères de tutelle (Santé et Enseignement supérieur) et demandent des garanties sur le cadre de leur formation.

La CPU réitère son attachement au dialogue et ce d’autant plus dans la mise en place d’une mesure qui imposera sa marque pour les prochaines décennies. Il convient dès lors que l’ensemble des acteurs œuvrent dans un climat apaisé et respectueux pour préciser les contours de la réforme et en tenant compte de la spécificité de chaque discipline et spécialité.

La réforme du troisième cycle des études médicales, dont les premières réflexions ont été initiées en 2009, doit répondre au souhait de l’ensemble de la communauté universitaire médicale.

Sur le même thème

24 janvier 2017

Etre spécialiste de l’environnement terrestre, et savoir communiquer autour de cette problématique : voici le défi que s’est lancé Aix-Marseille université...

10 janvier 2017

Yvon Berland, président d’Aix-Marseille Université a été élu président ...