Rapport d’enquête sur l’étudiant vice-président d’université d’établissement d’enseignement supérieur

La Conférence Nationale des Etudiants Vice-présidents d’Université -CEVPU- a été créée à Nice en avril 2001, lors des 9èmes rencontres nationales des Vice-présidents étudiants. Association de fait dans un premier temps, la CEVPU est devenue une association en droit (loi de 1901) au mois de mai 2003.

Elle est l’aboutissement de nombreux débats tenus lors des rencontres précédentes, mais elle est aussi et surtout le signe de la prise de conscience progressive de la nécessité d’une telle structure pour asseoir l’action des Vice-présidents, et leur permettre d’échanger leurs expériences.

La CEVPU est une structure de mutualisation et d’expertise au service de tous les acteurs de l’enseignement supérieur.

Le pilier central de la CEVPU est la mutualisation des expériences entre étudiants assumant, dans les établissements d’enseignement supérieur français, des fonctions de Vice-présidents. La CEVPU a mis en place de nombreux outils, qu’elle s’attache toujours à améliorer : groupe électronique de travail (e-group), site internet (www.cevpu.org), rencontres nationales et rencontres au niveau de 6 zones géographiques définies.

Par ailleurs, la CEVPU, en qualité d’expert, peut donner un avis technique aux institutions et organisations nationales de l’enseignement supérieur, à leur demande, ou de son propre chef, c’est ce qu’elle réalise aujourd’hui à travers ce rapport sur les étudiants Vice-présidents. En effet, si ces derniers existent depuis plus de 10 ans, ce n’est que depuis 2007 et la loi LRU qu’ils se sont vus officiellement reconnus. Depuis lors, ce rapport est le premier à faire le constat de leur situation.