PROTÉE-U : un projet inédit pour accompagner, par la connaissance, les transformations complexes de l’enseignement supérieur

Le projet Protée-U a été motivé par l’ampleur des transformations qui touchent les institutions d’enseignement supérieur en Europe, et l’insuffisance de la connaissance sur la conduite des changements complexes. Il prend pour terrain d’étude les restructurations universitaires. Son ambition est double : il s’agit non seulement de produire de la connaissance et de la compétence sur la conduite des changements complexes, mais aussi d’en assurer le transfert vers les acteurs aux prises avec la conduite du changement.

Grâce à une étude de faisabilité menée pendant 9 mois, qui débouche aujourd’hui sur la mise en œuvre du projet, un réseau universitaire s’est agrégé sur le concept Protée-U. Ce jeune réseau, qui a vocation à se développer, compte presque déjà une centaine de personnes : des chercheurs, des praticiens de la conduite du changement et des responsables d’institutions d’enseignement supérieur. La mise en œuvre du projet Protée-U va passer par une phase d’amorçage en 2015 et 2016, avant que Protée-U n’atteigne un régime pérenne. Cet amorçage se fera avec une double visée :

=>Soutenir les restructurations universitaires en cours via un dispositif de « médiation scientifique »

=>Développer un programme scientifique européen sur la conduite des changements complexes en milieu universitaire

Sur le même thème

3 juillet 2017

« Si la France fait partie des grandes puissances mondiales, c’est à l’excellence de notre éducation, de notre enseignement supérieur, de notre recherche qu’elle le doit »