Prix Irène Joliot-Curie : promouvoir la place des femmes dans la recherche et la technologie

3 septembre 2019

CPU Infos

Depuis 18 ans maintenant, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Airbus organisent le prix Irène Joliot-Curie. La date de clôture de cette nouvelle édition est fixée au 26 septembre prochain.

Créé en 2001, le Prix met en lumière les carrières exemplaires de femmes de sciences qui allient excellence et dynamisme.

Le Prix Irène Joliot-Curie 2019 comporte trois catégories :

La catégorie “Femme scientifique de l’année” récompense une femme ayant apporté une contribution remarquable dans le domaine de la recherche publique par l’ouverture de son sujet, l’importance de ses travaux et la reconnaissance dans son domaine scientifique tant au plan national qu’international ;

La catégorie “Jeune Femme scientifique” met en valeur et encourage une jeune femme qui se distingue par un parcours et des travaux qui en font une spécialiste de talent dans son domaine ;

La catégorie “Femme, recherche et entreprise” récompense une femme qui a développé des innovations scientifiques et/ou techniques dans une fonction de recherche & développement, en travaillant au sein d’une entreprise, ou en contribuant à la création d’une entreprise ;

Toute femme, sans condition de nationalité, dont l’activité professionnelle est dédiée à la recherche dans tous les domaines scientifiques et/ou technologiques, peut faire acte de candidature. (1)

Les dossiers de candidature sont disponibles sur le site du ministère et la date limite d’envoi est fixée au 26 septembre 2019.

Valérie Masson-Delmotte, co-présidente du groupe n°1 du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat et lauréate du prix en 2013, nous a fait l’honneur d’une interview sur le site de la CPU en juillet dernier. Elle y donne des clés pour « construire des transitions éthiques et justes ».

(1) : voir les conditions exactes dans le règlement