Position de la CPU sur les projets de décrets et la Commission Marois/Filâtre

La CPU a fait part au Ministre de l’Education Nationale de son désaccord total avec les projets de décrets dont certains éléments anticipent sur les conclusions de la commission de concertation Marois/Filâtre, rendant par conséquent sans objet ses travaux.

La CPU suspendra sa participation dès la prochaine réunion de la commission si, d’ici là, l’assurance ne lui est pas formellement donnée que les dispositions permanentes sur la formation et le recrutement des enseignants figurant dans les projets de décrets actuellement soumis seront retirées.

En effet aucun décret comportant des dispositions permanentes ne doit être proposé tant que la commission de concertation n’a pas rendu publiques ses conclusions, propositions et recommandations.

Texte adopté à l’unanimité par l’assemblée plénière de la CPU

Sur le même thème

13 avril 2015

La CPU déplore le très faible taux de qualification observé dans les sections 01 et 02 du CNU.

17 octobre 2014

Jeudi 9 octobre la CPU organisait, au Lycée Louis Le Grand et avec le soutien de son partenaire la CASDEN, un colloque dédié aux Ecoles Supérieures ...