Plan de relance : les universités sont prêtes !

4 septembre 2020

Communiqués

Après la présentation du plan de relance, la CPU affirme son engagement et sera une force de proposition réactive. D’ores et déjà, sous réserve d’un examen détaillé de l’ensemble des mesures, la CPU se félicite de celles qui concernent spécifiquement l’enseignement supérieur et la recherche. C’est le cas notamment des 30 000 places supplémentaires pour les formations supérieures ou encore de la confirmation de la hausse des crédits de l’ANR (400 M€), des 2,7Md€ du PIA, et enfin des 4Md€ consacrés à la rénovation énergétique du patrimoine immobilier public.

La CPU rappelle en effet que non seulement les universités représentent 40% des surfaces des opérateurs de l’État, mais qu’avec des dizaines d’études et de projets de rénovation énergétique, elles sont d’ores et déjà prêtes sur cet objectif.

La CPU note par ailleurs, à titre d’exemple, que la thématique des « énergies et technologies vertes », fait des universités un acteur central en raison des recherches qui y sont menées, en lien avec les Sciences humaines et sociales.

Sur les 3 priorités du plan « France Relance » (1), l’écologie, la compétitivité (« clé de notre souveraineté économique et de notre indépendance technologique ») et la cohésion « sociale et territoriale », la CPU souligne que l’ancrage territorial de nos universités, leur impact démographique, économique et bien sûr scientifique en font des partenaires majeurs.

(1) Avec le plan de relance pour « construire la France de 2030 », le gouvernement affiche un objectif stratégique, la transition écologique, et des moyens (100 milliards d’euros dont 40 milliards d’euros de contributions européennes).