« Pensons l’université pour l’avenir » : le discours de Gilles Roussel en clôture du colloque de la CPU

Le colloque 2017 de la CPU, qui a eu lieu les 28 février et 1er mars derniers, à l’université de Reims Champagne Ardenne, vient de s’achever. Pendant deux jours, les présidents d’université, les directeurs d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche, leurs interlocuteurs et partenaires ont échangé et débattu autour de la question du rôle que devra tenir l’Université dans les prochaines années. La CPU entend en effet contribuer pleinement à la qualité du débat sur l’enseignement supérieur et la recherche tout au long de la campagne des élections présidentielles et législatives de 2017 et prendre toute sa place dans la politique que mènera le prochain gouvernement.

Si le colloque a permis de mettre en lumière des propositions et des axes forts de réflexion, il n’est qu’une étape puisqu’il sera suivi d’un travail de finalisation de ces positions tout au long des mois de mars et d’avril lors des discussions en commissions.
Les propositions finalisées feront par la suite l’objet d’une validation par l’assemblée plénière de la CPU, le 20 avril prochain.

Sur le même thème

3 juillet 2017

« Si la France fait partie des grandes puissances mondiales, c’est à l’excellence de notre éducation, de notre enseignement supérieur, de notre recherche qu’elle le doit »