Numérique : la CPU contribue à la concertation nationale

27 janvier 2015

CPU Infos

Dans le cadre de la préparation de son colloque annuel qui aura lieu du 27 au 29 mai à Strasbourg et dans la ligne droite de la grande consultation sur le numérique lancée par le Premier ministre, un séminaire a été organisé, le 23 janvier dernier, dans les locaux de la CPU. Les quatre ateliers thématiques ont permis de mettre à jour les grandes problématiques du numérique à l’Université.

« Open data », « Evolution du modèle social », « Santé et numérique », « Education et formation » : tels étaient les intitulés des quatre ateliers organisés au cours de ce séminaire. Plus de soixante personnes étaient présentes, dont certains présidents d’université et de nombreux vice-présidents chargés du numérique dans les universités. L’objectif de la demi-journée était d’alimenter la contribution de la CPU à la concertation nationale sur le numérique.

Une grande concertation lancée par le Premier ministre
Effective depuis le 4 octobre dernier, cette concertation citoyenne sur les enjeux sociétaux et économiques liés aux transformations numériques a été lancée par le Premier ministre et confiée au le conseil national du numérique. L’enjeu : nourrir le débat en vue de la prochaine loi numérique d’avril 2015.
Le conseil propose une plateforme collaborative afin de construire des équilibres pérennes autour de plusieurs axes : croissance et innovation, droits et libertés, enjeux sociétaux et modernisation de l’Etat. Parallèlement à cela, quatre débats en régions et quatre débats en ligne sont organisés.

Un séminaire autour de quatre ateliers
Après une présentation de la concertation et de la méthodologie, les participants au séminaire de la CPU du 23 janvier se sont répartis entre les quatre ateliers :
– L’atelier « Open data », animé par Jean Pierre Finance, délégué permanent de la CPU à Bruxelles : dans quel sens l’accès aux ressources documentaires et à la donnée en général influent-ils sur la manière de travailler ?
– L’atelier « Evolution du modèle social » animé par Emmanuel Roux, directrice du FacLab de l’Université de Cergy Pontoise : dans quelle mesure le numérique implique-il une transformation sociale profonde ?
– L’atelier « Santé et numérique » animé par Patrick Lévy, Président de l’université Joseph Fourrier de Grenoble: comment l’usage de numérique modifie-t-il les pratiques de médecine ?
– L’atelier « Education et formation » animé par François Germinet, président de l’Université de Cergy-Pontoise : quelles nouvelles formes d’enseignement l’usage du numérique engendre-t-il ?

L’ensemble des propositions seront intégrés dans le document final de concertation qui sera remis au Gouvernement début mars. Le prochain séminaire de  la CPU, organisé dans le cadre de la préparation du colloque annuel  « Université 3.0 » aura lieu le 20 mars prochain, à Grenoble,  et traitera de l’incidence du numérique sur la recherche notamment à travers l’Open science, l’Open data,  les réseaux sociaux, les nouvelles conditions de l’évaluation et les champs de recherche ouverts par le 3.0.