MT180 : les finales régionales sont bien engagées

Il reste 10 finales par regroupements universitaires pour connaître le nom des 28 candidats qui participeront à la demi-finale et / ou à la finale nationale du concours « Ma thèse en 180 secondes » qui aura lieu à Bordeaux, le 31 mai prochain. Et force est de reconnaître que pour cette troisième édition, le talent est toujours au rendez-vous.

Alors que se déroulent en ce moment même, dans toute la France, les finales par regroupements, dix finales doivent encore avoir lieu :

– La finale Picardie universités, 25 avril prochain, à Amiens ;
– La finale Communauté Université Grenoble Alpes, le 25 avril, au Musée de Grenoble ;
– La finale Universités d’Aquitaine (, le 26 avril, à la Maison des arts de l’Université Bordeaux Montaigne ;
– La finale de l’Université Léonard de Vinci, le 26 avril, à Limoges ;
– La première finale de l’Université de la Nouvelle-Calédonie, le 26 avril, à Nouméa ;
– La finale COMUE Lille Nord de France, le 27 avril, Siège de Région Haut de France 151 Avenue du Président Hoover Lille ;
– La finale Université Clermont Auvergne et associés, le 27 avril, à Clermont-Ferrand ;
– La finale Université Bretagne Loire, le 28 avril, à l’Espace des sciences de Rennes ;
– La finale Université de Lorraine, le 28 avril, à Nancy ;
– La finale Université de Lyon, le 28 avril, à Lyon.

18 noms déjà connus

Pour le moment 8 filles et 10 garçons porteront les couleurs de leur regroupement universitaire à la finale nationale à Bordeaux. Vous pouvez retrouver leur visage, le titre de leur thèse ainsi que la vidéo de leur prestation à la finale régionale sur le site MT180.

Retour sur le concours

Ma thèse en 180 secondes permet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant ou étudiante doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

Cette année, le concours s’est élargi avec la participation de deux nouvelles universités : l’université de la Réunion et celle de la Nouvelle-Calédonie.

A noter aussi : l’organisation avant la finale nationale à Bordeaux du 31 mai d’un forum national de médiation scientifique.

Le concours est organisé par la CPU et le CNRS, avec le soutien de la Caisse des Dépôts, la CASDEN, la MGEN et de ses partenaires médias France 3 et France Inter

Lire l’article sur le lancement de la saison 3 du concours sur le site de la CPU
Retrouvez toutes les informations relatives au concours sur le site MT180