Marche pour les Sciences : une quinzaine d’universités déjà mobilisées

4 avril 2017

CPU Infos

Le 22 avril prochain, jour de la Terre, aura lieu la marche pour les Sciences dans 38 pays, et une vingtaine de villes françaises. Initiée aux Etats-Unis, elle est une réponse au déni des sciences et à la remise en cause de la place du savoir scientifique dans la société américaine. Cette marche entend défendre l’importance primordiale pour la société des méthodes scientifiques basées sur l’analyse rationnelle de faits vérifiables, plutôt que sur des opinions ou des croyances.

Grand rendez-vous non partisan entre les publics et les scientifiques, la marche poursuivra quatre objectifs :

– Défendre l’indépendance et la liberté des recherches scientifiques publiques ;
– Promouvoir un meilleur dialogue entre sciences et société ;
– Renforcer la culture scientifique et refondre l’enseignement des sciences ;
– Renforcer l’emploi de méthodes et résultats scientifiques dans le process de décision politique.

La CPU pleinement mobilisée

Convaincue que le développement économique et humain est directement lié à la place qu’un pays consacre à la production et la diffusion de connaissances nouvelles, la CPU s’est associée à la déclaration signée par plus de soixante-dix institutions académiques et scientifiques européennes dénonçant les attaques contre la science aux Etats-Unis. Elle a par ailleurs toujours exprimé son soutien et son souhait de voir la France rester une terre d’accueil pour les scientifiques en danger, quelle que soit leur nationalité. La CPU s’associe donc pleinement et sans réserve à l’initiative de la Marche citoyenne pour les Sciences du 22 avril prochain, aux côtés des organismes de recherche et de tous les signataires.

Un appel largement suivi

Initiée par un petit groupe de scientifiques, la Marche est coordonnée par un groupe élargi et diversifié, incluant des représentant-e-s des étudiant-e-s, professeur-e-s du secondaire, journalistes et du monde associatif.
Plus de 70 organisations, établissements et associations soutiennent la Marche incluant : 10 organismes de recherche ou grands instituts, une quinzaine d’universités et de regroupements universitaires, plus de 30 sociétés savantes, des journalistes et blogueurs scientifiques, plus d’une dizaine d’associations acteurs des relations sciences et société, 3 associations de défense de l’environnement et les Economistes Atterrés, la majorité des syndicats et associations de défense de l’Enseignement Supérieur et la Recherche. Un nombre croissant de laboratoires de recherche ont également rejoint le mouvement.

Pour plus de renseignements

Afin de savoir si une marche est prévue dans votre ville, vous pouvez consulter le site dédié de la Marche.
Pour suivre l’avancée de la préparation des Marches au niveau national, vous pouvez vous inscrire sur la page d’accueil du site web national. Et si aucune marche n’est prévue près de chez vous, il a été rédigé une aide à la création de nouvelles Marches.

Sur le même thème

14 décembre 2017

Jeudi 14 décembre, Gilles Roussel s'est exprimé sur le budget recherche 2018 et la répartition des moyens 2018 devant le CNESER.

17 octobre 2017

Quels sont les enjeux et les perspectives des sciences participatives pour les établissements ? Suite à la signature en mars dernier de la Charte des sciences et recherche participatives, la CPU org (...)