Marche pour les Sciences : la France, pays numéro 2 pour sa mobilisation

25 avril 2017

CPU Infos

12 000 personnes dans vingt-trois villes françaises ont défilé ce samedi 22 avril pour défendre la science et la recherche scientifique dont le financement est mis à mal en ce moment même aux Etats-Unis par l’administration Trump. Dans le monde, et en France en particulier, ce grand rendez-vous non partisan a rencontré un vif succès : à Paris, par exemple, 5000 personnes se sont mobilisées, dont de nombreux scientifiques, des universités, des organismes de recherche et des personnalités de l’enseignement supérieur et de la recherche en général.

Photo : la marche pour les sciences, à Paris

Défendre l’importance primordiale pour la société des méthodes scientifiques basées sur l’analyse rationnelle de faits vérifiables, plutôt que sur des opinions ou des croyances : voici l’objet de cette marche citoyenne qui poursuivait quatre objectifs :

– La défense de l’indépendance et la liberté des recherches scientifiques publiques ;
– La promotion d’un meilleur dialogue entre sciences et société ;
– Le renforcement de la culture scientifique et une refonte de l’enseignement des sciences ;
– Le renforcement de l’emploi de méthodes et résultats scientifiques dans le process de décision politique.

Lire l’article de présentation de la marche sur ce site

Près de 12000 personnes en France

5000 personnes à Paris, 1200 à Toulouse, ou encore 1000 à Montpellier : la communauté scientifique était au rendez-vous en ce samedi après-midi.

« A Paris, près de 5 000 personnes ont défilé derrière des pancartes proclamant, « La science est une chance », « Défendez la science et les faits », « On a besoin de plus de cerveaux », « La science appartient à tous », « Des idées construites valent mieux que les idées reçues », etc. Des biologistes, physiciens, mathématiciens, linguistes, archéologues… souvent en famille, entendaient rappeler non seulement leur solidarité avec leurs collègues américains mais aussi les valeurs défendues par la recherche et la méthode scientifique », indique l’article du Monde du 22 avril dernier.

Parmi les universités présentes à Paris, on peut citer notamment l’université Paris Nanterre, l’université Pierre et Marie Curie, l’université Paris-Sud, et l’université Paris Sciences et Lettres (PSL).

Lire l’article sur le site du Monde
Lire l’article dans les Echos
Lire l’article dans 20 minutes
Lire l’article dans Sciences et Avenir
Lire l’article sur la mobilisation dans le monde entier sur francetvinfo
Lire l’article sur la mobilisation en Belgique sur RTBP.be
Lire l’article sur la mobilisation en Suisse sur le site du Temps

Sur le même thème

6 septembre 2017

Depuis plusieurs années la CPU est partenaire du festival PARISCIENCE. Ouvert à tous, ce festival est un condensé des meilleurs documentaires scientifiques mondiaux.

6 juin 2017

C’est une formation à distance conçue pour et avec les doctorant(e)s des huit...