Ma thèse en 180 secondes : en route vers l’édition 2016

18 novembre 2015

CPU Infos

Lancement officiel de l’édition 2016 de MT 180, ce mercredi 18 novembre, à Paris. Pour la troisième année consécutive, la Conférence des présidents d’université et le CNRS s’associent pour organiser le concours « Ma thèse en 180 secondes » en France. De la science, du suspense et du rire en perspective…

En 2014 : une majorité de filles sur les podiums de la finale nationale et internationale et la Biologie à l’honneur…
En 2015 : c’est au tour des garçons de remporter les premiers prix. Lors de la finale internationale du 1er octobre dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, Adrien Deliège est le grand gagnant du concours avec sa thèse de mathématiques « analyse des séries temporelles climatiques basée sur les ondelettes ».

Un exercice passionnant

C’est un concours qui mêle le sérieux et le ludique et qui permet aux doctorants de communiquer sur leur objet de thèse et aux profanes de se familiariser avec la recherche scientifique.
Trois minutes pour présenter un sujet de thèse de façon claire concise et néanmoins convaincante, avec l’appui d’une seule diapositive : voici le défi qui est proposé aux doctorants.

Le succès au rendez-vous

Au fur et à mesure des années, le concours connaît un succès grandissant. En 2015, 7 pays francophones ont participé à l’évènement aux côtés de France : le Québec, la Belgique, le Maroc, la Tunisie, le Cameroun, le Sénégal, le Burkina-Faso.
Et la Suisse rejoindra l’aventure en 2016…

Le concours rencontre aussi un engouement auprès de public : 800 personnes étaient présentes à Nancy lors de la finale nationale française, le 3 juin 2015. Les médias ont eux aussi été sensibles à l’originalité de l’exercice.
Et le grand amphithéâtre de la Sorbonne à Paris a fait salle comble le 1er octobre dernier pour la grande finale internationale.

En 2015, un concours en trois étapes

L’année dernière, le concours s’est déroulé en France en trois phases :
– Dans un premier temps, chaque regroupement universitaire participant ont organisé localement une finale. Les 27 regroupements ont participé. Et les finales se sont échelonnées de février à avril ;
– Chaque gagnant des finales par regroupement ont été invités à participer à la finale nationale qui s’est déroulée à Nancy, le 3 juin 2015;
– Enfin, la France a envoyé ses trois meilleurs candidats à concourir à la finale internationale du 1er octobre 2015, à Paris.

L’édition 2016, c’est parti

Le 18 novembre, la CPU et le CNRS se sont donc réunis en compagnie des différents regroupements universitaires et délégations régionales du CNRS pour lancer officiellement l’édition 2016. On sait d’ores et déjà que le finale internationale aura lieu au Maroc, à l’automne 2016.

Les étudiants souhaitant s’inscrire au concours sont appelés à contacter dès à présent leur représentant de regroupement.

Toutes les informations sont à retrouver sur le site dédié.

Sur le même thème

17 octobre 2017

Quels sont les enjeux et les perspectives des sciences participatives pour les établissements ? Suite à la signature en mars dernier de la Charte des sciences et recherche participatives, la CPU org (...)

3 octobre 2017

Pour sa 26ème édition, la Fête de la Science se déroulera du 7 au 15 octobre 2017 dans toute la France.