L'université d'Avignon et des Pays du Vaucluse à l'heure du festival

5 juillet 2016

On en parle

Du 7 au 23 juillet 2016, l’Université d’Avignon et ses partenaires invitent les publics du Festival d’Avignon à de nombreuses formes d’échanges avec le monde du spectacle et de la culture. Leçons, rencontres, expositions et spectacles sont au rendez-vous.

Actualité issue de site de l’Université

Pour la troisième année, La Villa Créative – Supramuros – site Pasteur de l’Université d’Avignon est un lieu central de la pensée, des débats, des échanges intellectuels et scientifiques du Festival d’Avignon. Espace de la rencontre avec tous les publics, l’Université d’Avignon a choisi de mettre à disposition du Festival son « bâtiment-totem », un tiers-lieu culturel, le premier incubateur universitaire de la Culture, véritable plateforme consacrée à l’entrepreneuriat et à l’innovation par la recherche dans différents champs de la Culture qui permettra d’innover et de créer au-delà des murs : Supramuros.

Le programme proposé, en créant des références communes, en valorisant le partage d’expériences, en s’émancipant des frontières sociales, territoriales et disciplinaires, participe au renforcement de la citoyenneté et à la transmission des valeurs de la République. Il s’agit ici d’aiguiser son esprit critique et se forger une opinion, compétences essentielles pour exercer une citoyenneté éclairée et responsable en démocratie.

Les Leçons de l’Université

Programmées avec Laure Adler et en collaboration avec le Festival d’Avignon, les Leçons de l’Université invitent des personnalités du monde du spectacle vivant à revenir sur leur carrière et dévoiler leurs souvenirs, leurs expériences. Quatre artistes sont accueillis cette année : Julien Gosselin (11 juillet), Madeleine Louarn (12 juillet) Angelica Liddell (13 juillet) et Krystian Lupa (15 juillet).

Les rencontres

Plusieurs rencontres rythment le mois de juillet à l’Université d’Avignon. Le 7 juillet est consacré à la question de l’éducation artistique et culturelle, avec le Haut Conseil à l’Education Artistique et Culturelle.

Le 13 juillet, le Centre Arabo-Européen de Théâtre propose une table-ronde sur « Le théâtre, une voix pour grandir debout face aux intégrismes ». Les 8 et 9 juillet, les rencontres Recherche et Création sont organisées, au Cloître Saint-Louis, avec l’Agence Nationale de la Recherche.

Le 15 juillet, le Cloître Saint-Louis reçoit également acteurs culturels et chercheurs autour de la question du recours des publics aux plateformes de billetterie en ligne : « Le spectacle vivant, la data et le public. La boîte noire ».

Radio Campus Avignon et Radio Campus France s’associent au Festival d’Avignon pour une Semaine de la création sonore. Pendant une heure, des bénévoles de Radio Campus Avignon et autres radios campus de France proposent une émission traitant des sujets abordés dans la programmation du Festival d’Avignon.

Les représentations

Le théâtre universitaire est à l’honneur avec la pièce « L’âge libre », par la Cie Avant L’Aube, lauréate du concours national étudiant de théâtre du CNOUS 2016, qui reformule et interprète, les 20 et 21 juillet, les Fragments d’un Discours Amoureux, de Roland Barthes.

L’Université de Toulouse est également invitée pour deux représentations de la pièce « All Elements », mise en scène par le chorégraphe Heddy Maalem, les 11 et 12 juillet à 17h30.

Autre évènement marquant de ce mois culturel, Binomes #7, rencontres inédites entre un chercheur et un artiste qui donnent lieu, chaque jour, à une représentation dans la cour minérale de l’Université.

Enfin, le 23 juillet au soir dans les Jardins de l’Université, Résonance invite PONE Live et General Elektriks à fêter les 70 ans du Festival d’Avignon.

Les expositions

Tout le mois de juillet, la Bibliothèque universitaire Maurice Agulhon donne carte blanche à la French Tech Culture pour une exposition dédiée au numérique et aux talents du territoire, dont l’ambition est de fédérer les secteurs de la culture, de l’innovation et de l’entreprise. Pablito Zago, Nectar de Code, Références 3D/ Cyril Arsicaud et l’association Art’Mature-Festipad exposent plusieurs de leurs oeuvres.

Lire le communiqué sur le site de l’Université

Sur le même thème

4 septembre 2018

Patrimoine scientifique, patrimoine culturel : les bibliothèques universitaires détiennent...

29 mai 2018

Un millier d’œuvres d’art dispersées sur les campus...