Loi Hôpital, Patients, Santé, Territoires : la CPU invite les ministres concernés et les parlementaires à réfléchir à la place des Universités

La CPU approuve tout à fait l’objectif affiché d’une meilleure adéquation entre l’offre et la demande de soins sur l’ensemble du territoire, traduite notamment par une meilleure répartition des postes d’internes par spécialité et par région.

Télécharger la position de la CPU – PDF

Sur le même thème

17 novembre 2017

La Fédération Hospitalière de France (FHF) et la Conférence des Présidents d’Université (CPU) saluent le travail mené par l’Intersyndicale Nationale des Internes (ISNI)...

25 juin 2012

Le Ministère des affaires sociales et de la santé, le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et à la Conférence des présidents d’université, ont adopté le texte commun, (...)