Colloque formation pro et apprentissage : les propositions de la CPU

Alors qu’une grande concertation est en cours et qu’une loi est en préparation sur la formation professionnelle et l’apprentissage, la CPU souhaite afficher ses ambitions en matière d’apprentissage et de formation continue, en lien avec le monde socio-économique.
Les positions développées dans ce document sont à mettre en regard des récentes réformes en matière d’enseignement supérieur issues de la loi ESR du 22 juillet 2013 et plus particulièrement de la stratégie nationale de l’enseignement supérieur et des politiques de sites.
Pour la CPU, en phase avec les transformations socio-économiques actuelles, il s’agit de permettre à chaque étudiant de trouver sa place dans notre société, de favoriser la montée en compétences, d’optimiser l’insertion et l’évolution professionnelle de l’ensemble de la population et plus généralement d’œuvrer à la compétitivité de la France.
Plus particulièrement, les établissements membres de la CPU souhaitent que leur mission de formation tout au long de la vie soit concertée avec les acteurs territoriaux tant en formation initiale que continue et cela dans un objectif d’insertion ou de réorientation sur le marché de l’emploi du plus grand nombre.
Cette vision n’est possible que si des mécanismes techniques, financiers, de démarche qualité ou d’évaluation sont communément définis en cohérence avec les actions sur les territoires et avec des exigences d’efficience dans l’appréciation des résultats.

Sur le même thème

23 octobre 2018

Un rapprochement soutenu par une charte de coopération entre l’UNAFORIS et la Conférence des présidents d’université.

18 septembre 2018

Le Président de la République a annoncé ce mardi 18 septembre une réforme d’ampleur de notre système de formation en santé...