Les « Junior-Entreprises » : favoriser l’insertion professionnelle des étudiants

26 mars 2015

CPU Infos

Parce que les connaissances théoriques doivent être mises au service de la pratique, la CPU a signé, le 19 mars dernier, un accord-cadre avec la Confédération Nationale des Junior-Entreprises. L’objectif : contribuer au développement des Junior-Entreprises dans les universités et favoriser l’insertion professionnelle des étudiants en collaboration étroite avec les structures et réseaux universitaires actifs dans la professionnalisation des étudiants.

Créé en 1969, la Confédération Nationale des Junior-Entreprises (CNJE) a pour mission de coordonner et d’accompagner les 160 structures implantées au sein des écoles et universités françaises. « Notre rôle est de développer le mouvement des Junior-Entreprises afin que celles-ci soient accessibles au plus grand nombre d’étudiants et de les rapprocher entre elles », indique Anina Munch, présidente de la CNJE lors de la signature de l’accord-cadre.
Chaque Junior-Entreprise est présente au sein d’un établissement d’enseignement supérieur : elle constitue un outil pédagogique au service de l’insertion professionnelle des étudiants en leur permettant de mettre en pratique les connaissances théoriques grâce aux missions qui leur sont confiées : réalisation d’études ou projets (conception de site Internet, études de marché, conseil en stratégie…) pour des clients très variés (PME, grands groupes, administrations…).

« Un soutien officiel et clair » de la CPU
L’accord-cadre signé entre la CNJE et la CPU, le 19 mars dernier, à l’occasion des Rencontres Universités Entreprises, a pour projet de contribuer au développement des Junior-Entreprises au sein des Universités et de favoriser ainsi l’insertion professionnelle des étudiants.  La CNJE s’engage notamment à :
– Mettre à disposition des universités ses outils pour le développement des Junior-Entreprises ;
– Réaliser un accompagnement spécifique dédié aux Juniors Universitaires ;
– Former les étudiants aux mécanismes de gestion et de pilotage des Junior-Entreprises à l’occasion de congrès régionaux et nationaux ;
– Mettre à disposition son réseau d’entreprises afin d’organiser des rencontres plus régulières.
« La signature de l’accord-cadre avec la CPU aujourd’hui va nous permettre de développer les Junior-Entreprises dans les universités. Depuis quelques années, les liens se développent, mais nous avions vraiment envie d’aller plus loin. Aujourd’hui, l’implication de la CPU nous permet d’avoir un soutien officiel et clair et va nous amener à toucher un maximum d’universités», affirme Anina Munch.

Zoom sur « Ville inventive », la Junior-Entreprise de Paris 1
Le 28 mars, la Junior-Entreprise de l’Université Paris I Panthéon Sorbonne organise un salon des métiers de la géographie à l’Institut de géographie, à Paris. Reliée au département de Géographie de l’Université, « ville inventive » a fait appel à de nombreux professionnels pour répondre aux questions des étudiants et les accompagner autour de plusieurs thématiques : l’aménagement du territoire, l’urbanisme, la politique de la ville, les transports, la géographie physique, la géomatique, la géopolitique et l’enseignement de la géographie.
Au cœur du salon, « Ville inventive » mettra en place un stand spécifique pour faire découvrir aux étudiants ses actions, mais aussi le concept des Junior-Entreprises en général.

Salon des métiers de la géographie
Samedi 28 mars 2015
Institut de géographie
191, rue Saint-Jacques
75005 Paris

Photo : signature de l’accord-cadre, le 19 mars dernier, aux RUE