« Les enjeux de la recherche en France » : retour sur le séminaire organisé à l’Assemblée nationale

20 décembre 2019

CPU Infos

Le 18 décembre, la CPU organisait un séminaire consacré aux enjeux de la recherche en France, sous le haut patronage de Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale. 

En donnant la parole aux représentants des universités, du monde socio-économique et de la représentation nationale, l’après-midi a permis de confronter les regards sur les pistes d’amélioration proposées dans le cadre du projet de loi de programmation pluriannuelle de la Recherche. Jules Hoffmann, prix Nobel de médecine en 2011, était invité d’honneur de l’évènement. 

Premier opérateur public de recherche, les universités sont concernées au premier plan par la future loi de programmation de la recherche. Depuis de nombreux mois, la CPU s’implique dans le travail autour de cette loi. Cette fois-ci, elle se rendait à l’Assemblée nationale pour aller au contact des élus et de la société civile.

Les échanges ont mis en évidence les difficultés structurelles et financières rencontrées par la recherche française aujourd’hui. Les participants ont réfléchi ensemble aux pistes d’amélioration proposées par la future loi de programmation de la recherche : ces échanges nourriront les discussions lorsque la loi sera débattue au Parlement en 2020. 

Après les propos introductifs de Céline Calvez, députée des Hauts-de-Seine, la première table ronde était consacrée à « l’impact de la recherche sur la société ». 

Présidée par Philippe Berta, député du Gard, elle a donné la parole à Gilles Bloch, PDG de l’INSERM, Sandra Bour-Schaeffer, PDG d’Airbus UpNext, Isabelle Huault, présidente de l’Université Paris-Dauphine, Pierre Mutzenhardt, président de l’Université de Lorraine, Bruno Sportisse, président de l’INRIA, Isabelle Thizon-de-Gaulle, vice-présidente Relations scientifiques et Initiatives R&D pour l’Europe du groupe Sanofi. 

La seconde partie était consacrée au témoignage de Jules Hoffmann, prix Nobel de Médecine en 2011. Patrick Levy, président de l’Université Grenoble Alpes, présidait cette session.

Francis Chouat, député de l’Essonne, Gilles Roussel, président de la CPU et Bruno Studer, député du Bas-Rhin et président de la commission des Affaires culturelles et de l’Education, ont clôturé le séminaire. 

Celui-ci était suivi de la soirée annuelle de la CPU, en présence, cette année, du président de la République. 

Le programme du séminaire du 18 décembre

Sur le même thème

1 juillet 2020

Pour cet « Instant Recherche #14 », et pour la première fois, la CPU s’associe à une association de recherche, Astres, dans le cadre d’un numéro spécial consacré au tourisme.