[Résultats d'enquête] Le confinement et ses effets sur le quotidien

« Le confinement et ses effets sur le quotidien » est une recherche portée par Lise Bourdeau-Lepage, Professeur de géographie, spécialiste des inégalités sociales et du bien-être, à l’université Jean Moulin Lyon 3.

 

Cette recherche a pour principaux objectifs de saisir les changements qui se sont opérés dans le quotidien des Français au cours du confinement lié au coronavirus : rythmes de vie, habitudes de vie (courses, sport), relations sociales, conditions de travail, situations face à l’emploi, etc. pour évaluer l’impact du confinement sur leur bien-être et leur santé. Ceci dans le but d’éclairer la décision publique.

Ce projet de recherche, conçu au début de la crise sanitaire, est le fruit d’une opportunité unique, celle d’étudier à grande échelle l’impact du confinement sur la santé de différents types de population. Il s’inscrit dans les travaux menés au sein de l’UMR5600 EVS, Atelier 1 « Bien-être, santé et nature », et prolonge le projet européen BRRISE sur le bien-être en menant une analyse à l’échelle du foyer confiné.

Le projet a été conçu au cours de la première semaine de confinement. Ainsi, une enquête a été lancée le 23 mars sur les réseaux sociaux : ​https://t.co/0Rg19b8ADp?amp=1. Elle a été relayée par différents médias : télé, presse régionale, radio (interviews réalisées : Le Monde, FR3, BFMTV…) mais aussi par des institutions et sociétés savantes : CNRS, Univ. Lyon 3, CORTE, DREAL-Normandie, etc. A ce jour, plus de 12 000 personnes y ont répondu.

Les premiers résultats ont été diffusés le 22 avril. Ils concernent 8 158 sur les 9 233 personnes qui ont répondu à l’enquête au cours des 2e & 3e semaines. Ils soulignent un effet certain du confinement sur l’état psychique et physique des personnes. Les répondants éprouvent au cours du confinement plus de tristesse, d’irritabilité, de la fatigue, de difficulté de concentration, de colère que d’habitude. Elles dorment moins bien que d’habitude étant davantage victime d’insomnie.

Sources : Bourdeau-Lepage, 2020, Enquête Le confinement et ses effets sur le quotidien, 2e & 3e semaines du confinement.

 

Est également observée une diminution nette du niveau de satisfaction de vie des répondants. 41% d’entre eux déclarent un niveau de satisfaction de vie inférieur ou égal à 5 (sur une échelle allant de 1 à 10) au cours du confinement alors qu’ils étaient moins de 9% avant le confinement.

On constate également un certain nombre de changements dans les habitudes et l’hygiène de vie des personnes.

 

Lire les premiers résultats de l’enquête