Lancement de la campagne « Stop aux violences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supérieur »

22 mars 2018

CPU Infos

Photo : lancement de la campagne à l’université Paris-Dauphine

Ce lundi 19 mars, à l’université Paris-Dauphine, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes lançaient la campagne « Stop aux violences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supérieur ». A partir de la fin de mois de mars, des affiches seront installées dans les établissements d’enseignement supérieur.

L’heure était à l’échange ce lundi après-midi à l’université Paris-Dauphine. A l’issue de la présentation de la campagne, Frédérique Vidal et Marlène Schiappa ont pris le temps de répondre aux questions d’étudiants, venus en nombre pour l’occasion. Jean-François Balaudé, président de la commission des moyens et des personnels de la CPU et président de l’université Paris-Nanterre, s’est exprimé pour porter la voix des universités et rappeler les initiatives déjà prises par la CPU et les établissements en la matière depuis 2009.
Consulter la charte pour l’égalité entre les hommes et les femmes signée par la CPU, la CGE et la Cdefi en 2013.

Lors du comité interministériel aux Droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes du 8 mars 2018, la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation s’est engagée sur plusieurs mesures qu’elle avait annoncées le 4 décembre 2017 lors du colloque sur les violences sexuelles et sexistes dans l’ESR, parmi lesquelles :

La création, dans chaque université à la rentrée 2018, d’une cellule d’accueil et d’écoute permettant à toutes les victimes de bénéficier d’un accompagnement et d’un soutien en cas de violences sexistes et sexuelles, de dissuader l’apparition de discriminations, de violences sexuelles et d’actes de bizutage et de dresser un bilan annuel. Une vingtaine d’établissements ont déjà créé une cellule d’accueil et d’écoute. Les ministres ont inauguré le 19 mars la nouvelle cellule mise en place par l’Université Paris-Dauphine.

Le lancement d’une campagne de sensibilisation : « Stop aux violences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supérieur », visible à travers quatre affiches particulièrement parlantes.

Soutenue par les organisations étudiantes et les 3 conférences d’établissements (CPU, CDEFI, CGE), la campagne sera diffusée à partir de la fin du mois de mars dans les établissements d’enseignement supérieur pour une durée de trois semaines.

Sur le même thème

7 décembre 2018

Création de cellules d’accueil et d’écoute dans les universités...

23 novembre 2018

Conférences, tables rondes, pièces de théâtre...