« La vie étudiante vue par les étudiants » : le concours est ouvert…

10 novembre 2014

On en parle

Pour la 24ème année consécutive, l’Observatoire national de la vie étudiante (OVE) lance son concours national « La vie étudiante vue par les étudiants ». L’occasion de mettre à l’honneur les recherches portant sur les conditions de vie des étudiants réalisées par les étudiants eux-mêmes.

Tous les étudiants de master ou de doctorat ayant soutenu avec succès un mémoire ou une thèse ayant pour objet les conditions de vie et d’études dans l’enseignement supérieur sont invités à faire acte de candidature auprès de l’OVE. Toutes les disciplines sont retenues, quel que soit l’aspect étudié.
En mars prochain, un jury composé d’experts dans le domaine de l’enseignement supérieur, et plus particulièrement dans le champ de la vie étudiante, délibèrera. Trois prix seront attribués :
–    le 1er prix ou prix Louis Gruel d’une valeur de 3000 euros donnant au lauréat la possibilité de voir son travail proposé à la publication,
–    le 2ème prix d’une valeur de 1500 euros,
–    le 3ème prix d’une valeur de 800 euros.
La cérémonie publique de remise des prix aux lauréats aura lieu en juin. A cette occasion, une brochure « Palmarès », reprenant la liste des travaux et de leurs auteurs, sera diffusée.
L’an dernier, le concours a permis récompenser Carolina Pinto pour sa thèse de doctorat en sociologie intitulée “Mobilité sociale et mobilité internationale d’étudiants étrangers”, Nicolas Charles pour sa thèse de doctorat en sociologie et Sandrine Di Donato pour son mémoire de master 2 en sciences sociales appliquées à l’alimentation.

Le 31 janvier, date butoir pour l’inscription
Le formulaire d’inscription est à télécharger sur le site de l’Observatoire national de la vie étudiante et à renvoyer avant le 31 janvier prochain à l’OVE par voie électronique à communication.ove@cnous.fr
Vous pouvez retrouver l’ensemble des modalités sur le site de l’OVE.

Sur le même thème

20 juin 2017

Le lundi 19 juin, la Conférence des Présidents d’Université (CPU), et l’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (Afev) signe un accord-cadre pour une durée de 4 ans.