La liberté d’expression et de pensée est le socle des valeurs de l’université

27 novembre 2017

Communiqués

La Conférence des Présidents des Universités françaises (CPU) s’alarme une nouvelle fois de la situation de nombreux universitaires turcs dont les droits à l’expression lui apparaissent bafoués et des entraves posées à leurs libertés.

La CPU appelle au respect de la convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

Les présidentes et les présidents des universités françaises expriment leur solidarité à leurs collègues turcs et seront très attentifs à la préservation de leurs droits dans les actions judiciaires en cours.

Sur le même thème

14 septembre 2021

With the rapid growth of the student body, the need to refurbish university real estate and the changing...

17 août 2021

Au moment où les Talibans reprennent le pouvoir en Afghanistan, la Conférence des présidents d’université (CPU) affirme sa solidarité...