La liberté d’expression et de pensée est le socle des valeurs de l’université

27 novembre 2017

Communiqués

La Conférence des Présidents des Universités françaises (CPU) s’alarme une nouvelle fois de la situation de nombreux universitaires turcs dont les droits à l’expression lui apparaissent bafoués et des entraves posées à leurs libertés.

La CPU appelle au respect de la convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

Les présidentes et les présidents des universités françaises expriment leur solidarité à leurs collègues turcs et seront très attentifs à la préservation de leurs droits dans les actions judiciaires en cours.

Sur le même thème

9 mai 2019

Deux collègues enseignants chercheurs turcs sont actuellement victimes de pratiques d’un autre âge portant gravement atteinte aux libertés les plus fondamentales au nombre desquelles la liberté (...)