La CPU réaffirme la nécessité de travailler en réseau avec les responsables des relations internationales des établissements.

21 octobre 2009

Communiqués

Près d’une centaine de personnes, Vice-présidents chargés des Relations Internationales des universités et représentants du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche (MESR), du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes (MAEE) et de l’Agence d’Evaluation de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (AERES), ont assisté au séminaire Relations Internationales organisé par la CPU les jeudi 15 et vendredi 16 octobre derniers.

Présidé par Jean-Pierre Gesson, Président de la Commission des Relations Internationales et Européennes de la CPU (CORIE), ce séminaire a été l’occasion de rappeler le fonctionnement et les actions de la CPU en matière de relations internationales et européennes.

Consacrée à une réunion interne entre la CPU et les Vice-présidents Relations Internationales, la première journée a souligné la nécessité pour la CPU de travailler étroitement en réseau avec les responsables des relations internationales des établissements. C’est d’ailleurs le premier objectif que se fixe  le Président de la CORIE en souhaitant la mise en place de groupes de travail (expertise sur des sujets donnés ; production d’analyse …).

Cette première journée a permis également de revenir sur la présence de la France à l’International, à travers les présentations de plusieurs institutions comme l’European University Association (EUA), l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) et l’Association Internationale des Universités (AIU).

Nouveaux indicateurs et contextes internationaux en pleine évolution, la deuxième journée a donné l’occasion à Hélène Duchêne, Directrice des politiques de mobilité et d’attractivité à la Direction générale de la mondialisation (DGM) du MAEE, à Renaud Rhim, Directeur adjoint à la Direction des Relations Européennes et Internationales (DREIC) au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche (MESR) et à Eric Froment, Conseiller aux Affaires Internationales à l’AERES, de revenir sur les enjeux de l’internationalisation des établissements d’enseignement supérieur français et d’insister sur le partenariat interministériel.

D’ores et déjà, rendez-vous a été pris au printemps prochain avec les Vice-Présidents Relations Internationales pour une journée dédiée au partage d’expérience.

Lieu d’échange et de construction, la CPU réaffirme ainsi sa position et son rôle dans le cercle des référents de la coopération universitaire internationale.

Sur le même thème

22 juillet 2019

Pour la première fois délocalisée, l’Université d’été de la CPU aura lieu les 28 et 29 août...

19 juin 2019

La CPU a pu s’entretenir ce 19 juin avec l’Ambassadeur de Turquie en France, à sa demande.