La CPU et les alliances : Lancement des groupes de correspondants

7 octobre 2014

CPU Infos

Le lancement des groupes de correspondants « universitaires » des représentants de la CPU dans les alliances nationales de recherche a eu lieu vendredi 19 septembre 2014, au siège de la CPU.

Compte tenu du rôle croissant des alliances nationales dans la définition de la politique de recherche de la France liée aux grands défis sociétaux, le président de la CPU a demandé en mars 2014, à chaque président ou directeur d’établissement d’enseignement supérieur membre de la CPU, d’indiquer les alliances dans lesquelles son établissement souhaite jouer un rôle au niveau national et de désigner pour chacune d’elles, un correspondant.

L’objectif de ces groupes de correspondants est de recueillir des avis et informations des établissements pour la construction des prises de position de la CPU au sein de chaque alliance, la CPU portant ainsi la voix des politiques de sites.

162 correspondants ont été désignés par les responsables d’établissements pour l’ensemble des alliances, répartis en : 35 Aviesan, 31 Allenvi 31, 30 Allistène, 27 Ancre, 35 Athéna.

La journée de lancement des groupes de correspondants du 19 septembre 2014 a rassemblé 91 correspondants, et ce dans un contexte difficile de transports (grève d’Air France).

Cette journée s’est déroulée en deux parties :

La matinée, en séance plénière avec :
Roger Genet, Directeur Général de la Recherche et de l’Innovation au MESR, « rôle et missions des alliances »
Guy Cathelineau, Président de la commission recherche de la CPU, « Organisation de la représentation de la CPU dans les alliances »

Les Présidents et représentants de la CPU dans les alliances
– Jean-Emile Gombert, Président de l’alliance Athéna
– Jacques Bittoun, Président de l’alliance Ancre
– Brigitte Plateau, Représentante de la CPU dans l’alliance Allistene
– Manuel Tunon de Lara, Représentant de la CPU dans l’alliance Aviesan
– Danièle Hérin, Représentante de la CPU dans l’alliance Allenvi

L’après-midi, cinq ateliers, un par alliance, ont travaillé en parallèle. Chaque atelier était animé par le représentant de la CPU dans l’alliance et réunissait les correspondants présents. Chaque atelier  s’est déroulé en deux parties :
– Présentation des contributions de l’alliance à la SNR, à l’ANR, aux CPER et sur les principaux dossiers de l’alliance, tels que TGIR, CVT.
– Organisation et fonctionnement du groupe de correspondants

L’organisation et le fonctionnement des groupes sont en cours de finalisation.

Sur le même thème

18 septembre 2019

A quelques mois de l’examen au Parlement de la loi de programmation pluriannuelle de la recherche, la CPU détaille ses propositions dans un document structuré autour de trois problématiques : l (...)