La CPU et Anasup unissent leur force pour promouvoir l’apprentissage

A travers la signature récente d’une convention-cadre, la CPU et l’Association nationale pour l’apprentissage dans l’Enseignement supérieur (Anasup) s’engagent à promouvoir et à amplifier l’apprentissage dans toutes les disciplines et à tous les niveaux de l’Enseignement supérieur. Un signal important, alors que le nombre d’apprentis dans le Supérieur ne cesse de croître…

7 % en trois ans : telle est l’augmentation observée du nombre d’appentis dans l’Enseignement supérieur entre 2013 et 2015. Fort de ce constat, Anasup et la CPU ont décidé de renforcer leur action commune afin de favoriser, à tous les niveaux de formation, l’accès à l’apprentissage pour les étudiants qui n’auraient pas eu les moyens de poursuivre leurs études, et en particulier les étudiants boursiers.
L’apprentissage permet en effet de préparer non seulement un diplôme professionnel de l’Enseignement secondaire et un titre à finalité professionnelle, mais aussi un diplôme de l’Enseignement supérieur, tel un BTS, un DUT, une licence professionnelle, un master ou encore une formation d’ingénieur. Pour les diplômes du Supérieur, le développement de l’apprentissage a une marge de progression importante et représente un vecteur d’insertion professionnelle conséquent.

A travers la convention, les deux parties s’engagent notamment à :

– Défendre et promouvoir le développement de l’apprentissage au cœur des universités et établissements d’Enseignement supérieur, et plus globalement à l’échelle des regroupements universitaires, tels qu’instaurés par la loi pour l’Enseignement supérieur et la Recherche de juillet 2013 ;
– Susciter en commun l’émergence de dispositifs innovants pour assurer aux entreprises l’accès à des formations à travers lesquelles se valorisent les acquis de la recherche ;
– Promouvoir l’implication des entreprises dans les formations de haut niveau.

Approuvée à l’unanimité par le Conseil d’administration de la CPU, le 22 septembre 2016 et validée par le bureau d’Anasup en mai 2016, la convention vient d’être signée par Jean-Loup Salzmann et Yves Cimbaro, président d’Anasup, pour une durée de cinq ans.

Zoom sur le contrat d’apprentissage
Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est de permettre à un jeune de suivre une formation générale, théorique et pratique, en vue d’acquérir un diplôme d’État (CAP, BAC, BTS, Licence, Master,…) ou un titre à finalité professionnelle inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), dont l’ensemble des titres professionnels relevant du ministère chargé de l’emploi.
L’apprentissage repose sur le principe de l’alternance entre enseignement théorique en centre de formation d’apprentis (CFA) ou en établissement de formation et enseignement du métier chez l’employeur avec lequel l’apprenti a signé son contrat.
Source : ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social