La CPU condamne les expressions de haine et les dégradations commises à Strasbourg et Toulouse

17 février 2014

Communiqués

La CPU condamne fermement les dégradations et le déferlement d’inscriptions haineuses commises dans deux universités à moins d’une semaine d’intervalle, au cours de la nuit du 7 au 8 février à Strasbourg, et dans la nuit du 15 au 16 à Toulouse. Les messages racistes, antisémites, homophobes proférés ont volontairement pris pour cible des lieux de production et diffusion de la connaissance,  qui symbolisent à la fois le progrès humain, et le refus des discriminations et des dogmatismes.

Les groupes d’extrême-droite qui ont agi sont bien connus des universités et appartiennent malheureusement aux soubresauts de leur histoire. Le fait que celle-ci se répète, à l’heure où les transformations de la société cristallisent les conservatismes, doit nous rappeler les valeurs qui fondent et « font » la communauté universitaire : le refus de l’exclusion, du rejet de l’autre,  la diffusion des humanités et la richesse de la diversité culturelle et intellectuelle.

28 janvier 2020

La Conférence des présidents d’université...

24 janvier 2020

Presse nationale, presse quotidienne régionale, télévision, radio, magazine, on parle de l'Université dans les médias.