La CPU condamne les actions de bizutage et soutient les équipes de l’Université Rennes 2

3 octobre 2019

Communiqués

A la suite des actions de bizutage au sein de la filière STAPS de l’Université Rennes 2, la CPU condamne très clairement tous les actes à caractère sexiste, dégradant ou humiliant et rappelle fermement leur interdiction. Ceux-ci ont été commis alors même que des actions préventives avaient été mises en œuvre avec l’association organisatrice. La CPU soutient la démarche engagée par le président et les équipes de l’université qui ont saisi le procureur de la République, engagé une procédure de retrait d’agrément de l’association ainsi qu’une enquête interne pouvant ouvrir sur des sanctions disciplinaires.

Sur le même thème

22 novembre 2019

La Conférence des Présidents d’Université, dans sa formation plénière, tient à rappeler que la réussite des étudiants...

12 juillet 2019

Les universités vont finalement percevoir 59 euros par étudiant inscrit pour la CVEC...