La CPU apporte son soutien aux universitaires turcs interpellés

La Conférence des présidents d’université condamne fermement les interpellations qui ont touché 14 universitaires turcs, ce vendredi 15 janvier, ils sont accusés d’avoir signé un appel à l’arrêt des opérations militaires menées par l’armée turque contre les Kurdes. Signé par plus de 1000 intellectuels et chercheurs turcs et étrangers ce texte, vise à obtenir une enquête indépendante sur l’opération lancée contre le PKK depuis un mois, et appelle au lancement d’un processus de paix.

La conférence des présidents d’université apporte son soutien aux universitaires directement menacés par le pouvoir turc, et à l’ensemble des universités turques qui voient là leurs libertés académiques menacées. Ces interpellations sont une violation manifeste de la liberté d’expression qui fonde les universités, et est à la base même des valeurs des grandes démocraties.

Sur le même thème

6 décembre 2016

Discours de Jean-Loup Salzmann prononcé à l'occasion de la soirée de la CPU à l'Élysée le lundi 5 décembre 2016

30 novembre 2016

Le 15 décembre prochain, la Conférence des présidents d’université renouvellera ses instances...