Khaled Bouabdallah : vice-président de la CPU

Khaled Bouabdallah, président de l’université de Lyon, a été élu vice-président de la CPU, le 15 décembre 2016, à 82 voix sur les 94 votants, aux côtés de Gilles Roussel, le président et président de l’Université Paris-Est-Marne-la-Vallée, et de Fabienne Blaise, présidente de l’université de Lille-Sciences Humaines et Sociales.

Khaled Bouabdallah est Docteur en sciences économiques, il est spécialiste de micro-économie du marché du travail et de développement économique territorial.

Professeur des universités depuis 2002, il enseigne à l’université de Savoie, puis à l’Université Jean-Monnet à Saint-Étienne. Il dirige l’Institut d’administration des entreprises (IAE) de Saint-Etienne de 2003 à 2006, et l’équipe de recherche technologique “Ingénierie territoriale” de 2001 à 2010.

Il a présidé l’Université Saint-Étienne–Jean-Monnet de janvier 2007 à juillet 2015 ; date à laquelle il a quitté la présidence de cette université suite à son élection à la tête de la Comue Université de Lyon.

Son implication à la CPU

Khaled Bouabdallah a été vice-président de la CPU sous les deux mandats de Jean-Loup Salzmann de 2012 à 2016, aux côtés de Gérard Blanchard, président de l’Université de La Rochelle. Il a auparavant occupé la présidence de la commission des Relations internationales et européennes de la CPU de juin à décembre 2012. Il représente la CPU auprès de Campus France, dont il préside le Forum, et est membre du conseil d’administration de l’Association Universitaire de la Francophonie. Il anime le groupe « Comue et regroupements » de la CPU.

Sur le même thème

3 juillet 2017

« Si la France fait partie des grandes puissances mondiales, c’est à l’excellence de notre éducation, de notre enseignement supérieur, de notre recherche qu’elle le doit »