Journées du patrimoine : les universités mettent à l’honneur leur patrimoine scientifique

14 septembre 2015

On en parle

Le 19 et 20 septembre prochains, à l’occasion de la 32ème édition des journées européennes du patrimoine, les universités ouvriront leurs portes au grand public. Mise en avant du patrimoine immobilier mais aussi présentation de certains lieux de recherche insoupçonnés seront au rendez-vous.

Cabinets de curiosité, visite d’herbiers, collection minéralogique… C’est une véritable plongée au cœur de la recherche scientifique et de son histoire que nous proposent cette année les universités. Parmi les éléments marquants, on peut citer :

– A l’université Paris-Sud, la visite de l’exposition « 50 instruments scientifiques pour 50 ans de recherche » ainsi que la découverte de l’anneau de Collision d’Orsay ;
– A l’université de Montpellier, la visite commentée de la droguerie de l’UFR de pharmacie;
– A l’université de Caen, l’ouverture au public du Cabinet de curiosité;
– A l’université de Bourgogne, la découverte du patrimoine de l’université à travers ses collections scientifiques;
– A l’université de Strasbourg, un voyage moléculaire dans les herbiers;
– A l’université Claude Bernard Lyon 1, une visite commentée «Déambulations paléontologiques» ainsi qu’une visite des herbiers;
– A l’université Pierre et Marie Curie, une visite libre de la collection de minéraux ainsi qu’une visite commentée du musée Dupuytren (pathologie anatomique);

Zoom sur la station d’écologie forestière de l’université Paris Diderot
Située à la lisière de la forêt de Fontainebleau, en Seine-et-Marne, la station d’écologie forestière accueille tout au long de l’année des chercheurs et enseignants-chercheurs, des groupes d’étudiants de la licence au master ainsi que des stagiaires. Créée en 1889 par le botaniste Gaston Bonnier, la station propose des moyens et des facilités de travail au contact du milieu naturel :
– Des outils pédagogiques et un fonds documentaire sur les faunes, les flores, les ouvrages de référence, les mieux naturels ou artificiels présents sur le site (zone forestière, pelouse, mare pédagogique) et les plantes cultivées (locales et tropicales) ;
– Un laboratoire adaptable à toutes les disciplines qui propose sur place du matériel de base et des personnels qualifiés pour un appui technique.
L’ambition de la station : être le point de départ d’expérimentation en forêt de Fontainebleau. Un endroit à découvrir à l’occasion des journées du patrimoine…

 

Sur le même thème

12 novembre 2021

Les prochaines années seront déterminantes pour prévenir un réchauffement du climat supérieur à 2 degrés à l’horizon 2050.