Impact des classements sur les universités européennes : lancement du rapport final

7 janvier 2015

CPU Infos

Troisième édition du rapport issu du projet RISP (Rankings in Institutional Stratégies and processes) : le 21 janvier prochain, la première étude pan-européenne sur l’impact et l’influence des classements sur les universités européennes sera présentée dans les locaux de la CPU.

« L’influence des classements sur les stratégies et processus institutionnels : impact réel ou illusion » ? : tel est l’intitulé du troisième rapport, réalisé cette année en version française, et présenté, le 21 janvier 2015, par la Conférence des présidents d’université, l’Association Européenne des Universités (EUA) et leurs partenaires : le Centre d’information académique (AIC) et l’Institut de technologie de Dublin (DIT).

Dans la continuité des deux premiers rapports réalisés en 2011 et 2013 par l’EUA, ce troisième rapport s’intéresse plus particulièrement à l’ensemble des pays européens.  Il a pour objet de faire comprendre comment les classements, en particulier internationaux, impactent le développement des stratégies institutionnelles et de proposer des recommandations sur la façon dont ils peuvent être utilisés pour promouvoir le développement institutionnel tout en identifiant les « pièges potentiels » à éviter.

Après une introduction réalisée par Jean-Pierre Finance, de la CPU, le projet RISP sera présenté par Jean-Marc Rapp, de l’Université de Lausanne et commenté par Guislaine Filiatreau, de l’Observatoire des Sciences et des Techniques (OST) et Andrée Sursock, de l’EUA.
Les participants sont invités à s’inscrire avant le 15 janvier auprès de JFHuon@clora.eu et les journalistes auprès de jfd@cpu.fr.

Sur le même thème

26 janvier 2015

Première étude paneuropéenne mesurant l’influence des classements internationaux et nationaux...

21 mars 2013

Deux nouveaux instruments ont fait leur entrée dans le monde du supérieur pour aider les étudiants à optimiser leur orientation: le classement U’Multirank et l’outil Ceres. Le premier, europ (...)