#ConférenceNationale DuHandicap : l’Université, soucieuse du bien-être de ses personnels

11 février 2019

Evénements

Offrir une égalité des chances aux étudiants comme aux personnels, quel qu’en soit le statut, est l’un des objectifs prioritaires de l’Université française. Ce n’est pas un hasard si aujourd’hui, 91 % des étudiants en situation de handicap font le choix de s’inscrire à l’Université : celle-ci a mis en place une politique volontariste en faveur du handicap. Et pour ses personnels, l’Université entend développer le recrutement de personnes en situation de handicap.

Alors que se déroule la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, du 18 au 24 novembre, la CPU fait le point sur les actions des établissements, en insistant particulièrement sur celles en direction des personnels.

 

L’Université, en tant qu’établissement public, se voit fixer par la loi deux objectifs : d’une part, en tant qu’employeur, celui d’assumer une obligation d’emploi de travailleurs en situation de handicap à hauteur de 6 % de ses effectifs ; d’autre part, en tant qu’établissement de formation et de recherche, celui d’assurer l’accès et la continuité des parcours de formation des étudiants en situation de handicap.

Un cadre juridique solide a été mis en place, en plusieurs phases, dans les dix dernières années : la loi de février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ; la charte université/handicap, signée entre la CPU et le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche en 2007 et enrichie en 2012, la loi de juillet 2013 pour l’Enseignement et la Recherche et la loi du 6 aout 2019 de transformation de la fonction publique.

Lire le détail de ce cadre juridique sur ce site

La politique d’insertion et du maintien en emploi des personnes handicapées des universités

La convention de partenariat signée entre le CPU et le FIPHFP, le 28 mai 2019, consacre son article 2 à la politique RH des établissements membres de la CPU sur les sujets de l’insertion et du maintien en emploi des personnes handicapées. Des objectifs prioritaires en constituent le cadre : recruter des personnes en situation de handicap, favoriser le maintien dans l’emploi et la reconversion professionnelle, sensibiliser la communauté de travail, rendre les locaux et les enseignements accessibles, créer un réseau pérenne au sein de l’Université en charge du portage de la politique handicap de l’Université.

Lire l’article consacrée à cette convention sur ce site

Zoom sur les Universités de Haute-Alsace et de Grenoble

Depuis la loi de juillet 2013, les universités ont l’obligation de se doter d’un schéma directeur pluriannuel du handicap. Même si les universités avaient déjà mis en place un grand nombre d’actions, ces schémas ont permis de renforcer leur politique.

L’université de Haute-Alsace a été l’une des premières à mettre en place un schéma directeur. « Notre schéma directeur compte quatre volets. Le premier concerne les étudiants, leur accueil, leur accompagnement et leur insertion professionnelle. Le deuxième est relatif aux ressources humaines et prévoit l’aménagement des postes de travail, le télétravail, la question des recrutements, les partenariats… Le troisième porte sur l’immobilier et l’amélioration de l’accessibilité et enfin le quatrième volet traite de la formation et de la recherche », indique Christine Gangloff Ziegler, présidente de l’université de Haute-Alsace, dans le guide « la parole aux acteurs du handicap » édité par la CPU en juin 2014.

Lire le papier « Etudier malgré son handicap » dans lequel Christine Gangloff Ziegler s’exprime, dans le journal La Croix.

A l’université Grenoble Alpes, l’une des priorités du schéma Handicap 2018-2023 est le recrutement et le maintien dans l’emploi des personnes reconnues en situation de handicap. Elle mène ainsi des actions concrètes pour :

  • Mieux identifier le vivier des bénéficiaires de l’obligation d’emploi et faire connaître les métiers de l’Université et les offres d’emploi de l’établissement ;
  • Accueillir les agents en situation de handicap ;
  • Améliorer le recensement des agents en situation de handicap ;
  • Accompagner le handicap par des solutions d’aménagement ;
  • Accompagner la mobilité et la reconversion professionnelle.


Une amélioration continue de l’accueil des étudiants handicapés

Au cours des dernières années, les universités se sont organisées et professionnalisées pour accueillir et accompagner les étudiants dans toutes les dimensions de leur vie universitaire jusqu’à une insertion professionnelle de qualité.

Lire le détail des actions portées par les universités en faveur des étudiants handicapés sur ce site

Consultez le guide de l’accompagnement de l’étudiant handicapé à l’Université réalisé par la CPU (2012)

 

Crédit photo : CPU – Université de Franche Comté

Sur le même thème

2 décembre 2019

Les robots de téléprésence permettent aux étudiants handicapés de l’université de Bourgogne de suivre un cours à distance...

2 décembre 2019

Les plaintes et demandes des patients des unités de psychiatrie sont-ils toujours entendus et pris en considération ? Pour y voir plus clair...