Finale internationale 2017 de « Ma thèse en 180 secondes » : les chercheuses à l’honneur !

21 septembre 2017

Communiqués

Pour sa quatrième édition, le 28 septembre 2017 à Liège en Belgique, la finale internationale de « Ma thèse en 180 secondes » rassemblera 20 candidats … dont 15 candidates ! La France sera représentée par 2 d’entre elles, Sabrina Fadloun et Davina Desplan…

C’est un record : 15 pays participeront à l’édition 2017 du concours international « Ma thèse en 180 secondes », le 28 septembre 2017 à 18h30 ! Belgique, Bénin, Cameroun, Canada, Côte d’Ivoire, France, Indonésie, Liban, Maroc, RD Congo, Roumanie, Sénégal, Suisse, Tunisie et Etats-Unis seront représentés par les vainqueurs de leurs concours nationaux. Lauréats des finales nationales, 20 candidats issus de ces 15 pays se retrouveront en Belgique pour la Finale internationale 2017. Après Montréal, Paris et Rabat, c’est Liège, qui accueille la 4ème édition de cette finale, organisée dans les studios de la RTBF.

La finale internationale 2017 sera l’occasion de souligner l’importance des femmes dans la recherche puisque sur les 20 finalistes internationaux, 15 seront des femmes !

Ce sont d’ailleurs 2 doctorantes qui défendront les couleurs de la France et leur thèse :


Sabrina Fadloun
, 37 ans, de la Communauté Université Grenoble Alpes, premier prix du jury et le prix du public lors de la finale française.

Après un DUT Génie Chimique et Procédés à Nancy et une Maîtrise de Chimie-Physique à UCB Lyon, c’est avec son diplôme d’Ingénieur Matériaux et Caractérisations de Surface obtenu à Polytech’ Lyon qu’elle a découvert le monde de la microélectronique au sein du CEA-Léti. Inscrite en 2016 à l’Université Grenoble Alpes, elle réalise une thèse au Laboratoire SIMaP sous la direction du Dr Elisabeth Blanquet. Avec la collaboration du CEA-Léti et SPTS Technologies, une entreprise où elle occupe actuellement un poste d’ingénieur en parallèle de son doctorat.
– L’intitulé de sa thèse : « Étude d’un procédé de dépôt cuivre par MOCVD pour des vias traversants à fort facteur de forme pour l’intégration 3D ».
– Sa prestation en finale nationale :

Davina Desplan, 28 ans,  de l’Université Paris Seine,  second prix du jury en finale nationale

Actuellement doctorante au sein du laboratoire SATIE à l’Université de Cergy Pontoise, Davina Desplan est diplômée du Master Professionnel Matières Premières Naturelles Cosmétiques (MPNC) de l’ISIPCA. Dotée d’une double compétence en chimie et en biologie, elle a donc fait le choix de poursuivre depuis Octobre 2015 son parcours par une thèse  sous la direction du professeur Pascal Griesmar. Polyvalente et passionnée, Davina possède une vision globale de l’industrie cosmétique : son sujet questionne la stabilité des émulsions et lui permet d’ajouter des connaissances physiques à ses compétences de cosméticienne.
– L’intitulé de sa thèse : « Caractérisations mécaniques de produits cosmétiques et de leur stabilité, lien avec des modifications chimiques ou des contaminations biologiques ».
– Sa prestation en finale nationale :

Le jury international sera composé de :
Alain Vanderplasschen, professeur d’immunologie et vaccinologie à l’Université de Liège, prix GSK Vaccines 2016
Fabienne Vande Meerssche, journaliste (« Les Eclaireurs » sur La Première, RTBF)
Anastasia Vecrin, journaliste (Libération)
Omar Fassi-Fehri, professeur, secrétaire perpétuel de l’Académie Hassan II des Sciences et Techniques
Esther Gaudreault, directrice générale de l’ACFAS (Association Francophone pour le Savoir)
Désirée König, doctorante, Université de Fribourg et premier prix international du concours « Ma Thèse en 180 secondes » en 2016
Ciprian Mihali, directeur Europe de l’Ouest de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF)

Animé par Caroline Veyt, la soirée sera ponctuée par les artistes Manu Di Martino (Cie Okus Lab) et Mike Latona et leur spectacle chorégraphique hybride « CCI.201 » mêlant vidéo, interactivité, musique et danse contemporaine. Une diffusion en direct sur les réseaux sociaux sera assurée par RTC Télé Liège.

« Ma thèse en 180 secondes » a été lancé au niveau international en 2014 par l’Association francophone pour le savoir (ACFAS). Chaque participant doit présenter, en français et en trois minutes, un exposé de vulgarisation clair, concis et convaincant sur sa thèse, le tout avec l’appui d’une seule diapositive.

Plus d’informations sur la finale internationale et les candidats sur :

www.mt180.be

Cette finale est organisée par l’Université de Liège, en partenariat avec les Universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles et avec le soutien du service public de Wallonie, du fonds Wernaers et du fonds Solvay.

La Première, La Trois et RTC sont les partenaires médias de ce concours.

Contacts presse France

CNRS l Julien Guillaume l T 01 44 96 46 35 – 06 75 74 02 22 l julien.guillaume@cnrs-dir.fr

CPU l Xavier Teissedre l T 01 44 32 92 45 – 06 20 34 65 69 l xavier.teissedre@cpu.fr

17 novembre 2017

La commission vie étudiante et vie de campus de la CPU prend acte avec satisfaction des clarifications apportées...

17 novembre 2017

La Fédération Hospitalière de France (FHF) et la Conférence des Présidents d’Université (CPU) saluent le travail mené par l’Intersyndicale Nationale des Internes (ISNI)...