Festival Pariscience : une rencontre entre la connaissance et l’art

1 octobre 2015

On en parle

Le Museum national d’Histoire naturelle organise, du 1er au 6 octobre, le festival du film scientifique, Pariscience. Pendant ces journées, la connaissance et l’art ne feront plus qu’un. Le grand public pourra assister à la projection de films abordant toutes les disciplines scientifiques. Pour la première fois, la CPU est partenaire de l’événement.

Chaque année, le festival international du film scientifique exprime la diversité, la qualité, et l’inventivité de la production en matière de films scientifiques. Les disciplines abordées sont multiples : astrophysique, neurosciences, archéologie, sciences de l’environnement, histoire des sciences appliquées et médecine.

« Plus que jamais, il paraît nécessaire de mettre en perspective les avancées des diverses disciplines scientifiques afin d’en mesurer les enjeux. C’est cette science en marche que le festival Pariscience propose de découvrir pendant six jours de productions et de débats », s’enthousiasme Valérie Abita, présidente de Pariscience.

Trois compétitions et 5 jurys distincts

Pour la 11e édition du festival, trois compétitions sont à l’honneur :
– La compétition « Science Télévision » pour laquelle onze films sont en compétition.
– La compétition « Grand Ecran » pour laquelle 7 films sont en compétition ;
– La compétition scolaire avec trois films en compétition lycéens et trois en compétition collégiens.

Le jury de la compétition « Science Télévisions » sera composé d’Axel Khan, médecin généticien, Charlotte Uzu, productrice et Fabienne Chauvière, journaliste scientifique.

Le climat et la lumière à l’honneur

A quelques semaines de la Conférence Paris Climat 2015 / Cop 21, le festival Pariscience propose une sélection de films inédits et de débats autour de la thématique du climat :
– Pour la soirée d’ouverture, le 1er octobre, « La glace et le ciel » de Luc Jacquet ;
– Le 2 octobre à 20h30, « Climat, pour quelques degrés de moins » d’Alexis Barbier Bouvet, Thierry Robert et Elena Sender ;
– Le samedi 3 octobre, à 16h30, « 10 billion » de Peter Webber ;
– Le 5 octobre, à 18h, « Climat : portraits d’une France qui change » de Blandine Josselin.

Dans le cadre de 2015, année de la lumière, Pariscience propose aux spectateurs de visionner la Websérie « Avatars de la lumière » sur son site Internet. C’est, pour tous les publics, l’occasion de découvrir, aux côtés du physicien Étienne Klein, le sens de la lumière, de l’origine de la vie aux nouvelles technologies.

Attention, pour assister aux projections, il est fortement conseillé de réserver sa place. Toutes les informations sont disponibles sur le site dédié.