Etudiants footballeurs : un vivier dans les Universités

8 juin 2016

CPU Infos

Ils sont près de 12 000 étudiants et étudiantes à pratiquer le football, à haut niveau ou pour le plaisir. Qui sont ces étudiants ? Comment concilient-ils études et sport ? Quelles sont les performances des équipes estudiantines ? A l’heure où la France s’apprête à accueillir l’Euro 2016, la CPU revient sur la pratique du football à l’université.

Accessible à tous, le football est le sport le plus pratiqué dans le monde. Un constat qui se vérifie aussi au sein des universités puisque le football est le sport numéro 1 de la Fédération Française de Sport Universitaire (FFSU).

Vivre sa passion du football tout en fréquentant les bancs de l’université constitue un vrai défi pour des milliers d’étudiants.
Ces derniers sont le plus souvent inscrits dans les cursus « Sciences et techniques des activités physiques et sportives » (STAPS). Mais beaucoup d’entre eux pratiquent le football en amateur, au sein des services universitaires d’activités physiques et sportives (SUAPS). Pour les sportifs de haut niveau, des aménagements d’études sont réalisés afin de favoriser la réussite sportive et académique.

Au-delà du football tel qu’il est connu par tous, les universités varient les approches autour de ce sport en développant les pratiques de football à 7, de futsal ou encore d’handifoot.

Des performances récompensées par de nombreuses médailles

Il existe aujourd’hui plusieurs championnats de France universitaires :

– Elite masculine (catégorie open);
– Elite féminine (catégorie open)
– Nationale 2 masculine,
– le championnat de France des universités masculin,
– le championnat de France de foot à 7 féminin.

Ces dernières années, les équipes de football universitaires ont réalisé de belles performances. Le championnat de France des Universités masculin et le championnat de football à 7 féminin ont remporté la médaille d’or aux Universiades :
– de Kazan en Russie pour l’équipe masculine en 2013 ;
de Gwangju, en Corée du sud pour l’équipe féminine en 2015.

Zoom sur la charte pour le développement du sport signée par la CPU

A l’occasion de son colloque annuel, « Campus en mouvement », qui s’est déroulé du 25 au 27 mai derniers, la CPU a signé la charte pour le développement du sport à l’université avec le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le Groupement National des Directeurs de SUAPS (GNDS). Les objectifs sont multiples : favoriser l’accès à la pratique sportive indispensable au développement de la personnalité et de la santé pour l’ensemble de la communauté universitaire, développer la communication interne et externe à l’université sur les pratiques sportives, porter le sport à un niveau politique pour les universités, intégrer la pratique sportive aux formations et encourager le travail partenarial entre les acteurs concernés.

Télécharger la charte pour le développement du sport

Photo : l’équipe de France universitaire masculine, championne du monde universitaire aux Universiades de Kazan, en 2013