Ma thèse en 180 secondes : et les trois finalistes français sont...

Les noms sont maintenant connus : Alexandre Artaud du regroupement Université Grenoble Alpes, Rachida Brahim d’Aix-Marseille université et Grégory Pacini de Sorbonne Paris Cité, iront porter les couleurs de la recherche française à la finale internationale Ma thèse en 180 secondes à Paris, le 1er octobre prochain.

Hier soir à Nancy s’est tenue la finale nationale 2015 de Ma thèse en 180 secondes organisée par la CPU et le CNRS avec le soutien de l’Université de Lorraine et en partenariat avec la Caisse des dépôts, la Casden, la MGEN, La tête au Carré de France inter et Pour la Science.

A cette occasion, 27 doctorants issus de tous les regroupements universitaires français se sont retrouvés afin d’exposer leur thèse en 3 minutes chrono.

A l’issue de l’évènement, qui a accueilli plus de 850 personnes, 5 prix ont été décernés : le prix des internautes, le prix du public et les trois prix du jury.

Les trois doctorants ayant obtenu le prix du jury accèdent ainsi à la finale internationale de Ma thèse en 180 secondes et défendront les couleurs de la France, le 1er octobre prochain à Paris.

Découvrez les prestations des trois candidats finalistes :

Alexandre Artaud, finaliste du regroupement Université Grenoble Alpes à reçu hier soir à Nancy le Premier prix du jury ainsi que le Prix du public grâce à sa présentation thèse “Spectroscopie tunnel à très basse température de graphène sur rhénium supraconducteur”


Alexandre Artaud, Premier prix du jury national… par mt180fr

Rachida Brahim, finaliste du regroupement Aix-Marseille université, est le Deuxième prix du jury. Elle accède ainsi à la finale internationale grâce à sa thèse sur les “Crimes racistes et racialisation. Processus de différenciation et d’universalisation des groupes ethniquement minorisés dans la France contemporaine, 1971-2003”


Rachida Brahim, Deuxième prix du jury national… par mt180fr

Grégory Pacini, représentant du regroupement Sorbonne Paris Cité a obtenu le Troisième prix du jury avec sa thèse sur le “Rôle d’EHD4 dans la régulation du facteur de restriction du VIH-1 : BST2”


Grégory Pacini, Troisième prix du jury national… par mt180fr

Nouveauté de l’édition 2015 de Ma thèse en 180 secondes, les internautes avaient entre le 18 et le 31 mai pour voter via le site Pour la Science pour leur candidat favoris et tenter de le faire élire Prix des internautes. Le résultat a été annoncé hier soir à Nancy lors de la finale nationale de Ma thèse en 180 secondes et c’est Camille Rouillon, finaliste du regroupement Clermont université, qui l’a reçu pour la présentation de sa thèse sur l’Étude de l’impact des vieillissements photochimiques, thermique et climatique sur les propriétés d’aspect de polypropylènes teintés masse colorés”.
WEBMT_n

Sur le même thème

24 février 2020

La ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal...

7 février 2020

Le séminaire d’accompagnement des nouveaux directeurs...