Enseignement supérieur et entreprises : un pacte d’engagement pour le supérieur

Permettre aux jeunes diplômés d’entrer plus facilement dans le monde de l’entreprise : tel est l’objectif du « pacte d’engagement pour le supérieur » signé à l’occasion de l’université du Medef, le 27 août par le Medef, la CPU, la Conférence des grandes écoles (CGE) et la conférences des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI).

Pour favoriser l’insertion des jeunes dans le monde professionnel, l’enseignement supérieur et les entreprises entendent renforcer leurs liens.
Signé au deuxième jour de l’université d’été du Medef, le pacte de six engagements ouvre sur des actions innovantes et concrètes de coopération dans les domaines de l’international, de l’insertion des docteurs, de la formation et de l’innovation.

Une forte implication des entreprises
Aux côtés de Jean-Loup Salzmann, président de la CPU, de François Cansell, président de la CDEFI, et d’Anne-Lucie Wack, présidente de la CGE, Pierre Gattaz, président du Medef, a dévoilé le plan d’actions :
– Le Medef International s’engage à inviter des acteurs du monde de l’enseignement supérieur à accompagner les délégations d’entreprises dans tous leurs voyages à l’étranger ;
– Le Medef s’engage à faire connaître la plateforme Mydocpro, lancé en février 2015 et dont l’objectif est de permettre aux docteurs de valoriser leurs compétences professionnelles et personnelles auprès des entreprises. (Lire l’article sur le dispositif sur ce site).
– Le pacte prévoit le doublement du nombre d’écoles doctorales labellisées « Parcours compétences pour l’entreprise » qui combine 70 heures de formation théorique, et 30 heures d’expérience en entreprise.
– Un appel à projets sera lancé pour élaborer des certifications et des diplômes pour des emplois de niveau intermédiaire, qui peinent à être pourvus.
– Trois chaires de recherche entre universités, grandes écoles et petites et moyennes entreprises seront créées ;
– Trois start-up issues de projets de start-up étudiantes seront hébergées par des entreprises.

Le pacte doit permettre de « préparer le mieux possible les jeunes à l’entreprise et, à nous entrepreneurs, d’accueillir les jeunes », a expliqué Florence Poivey, présidente de la commission éducation/formation/insertion du Medef. Les résultats du plan seront évalués dans un an.

A la suite de la présentation du plan, la convention-cadre CPU/Medef, conclue en 2010 pour une période de 5 ans, a été reconduite.

Consultez le pacte d’engagement

Consultez la convention de partenariat

Photo : signature de la convention-cadre CPU/Medef