Enquêtes à l’Université de Limoges pour la Nuit européenne des chercheur.e.s 2019

Pour sa 15ème édition, la Nuit européenne des chercheur.e.s se tiendra le vendredi 27 septembre dans des centaines de villes d’Europe dont 13 en France. A cette occasion, l’Université de Limoges proposera de nombreuses actions à destination du grand public sur la thématique « Entrez dans l’enquête » aux côtés des chercheur.e.s.

Afin d’impliquer le public, la Fondation Université de Limoges, qui organise l’évènement, proposera plusieurs actions, le 27 septembre prochain, parmi lesquels :

– Un escape-game Science & sport : le public se glissera dans la peau d’un contrôleur aux Jeux Olympiques. L’objectif ? savoir si les sportifs n’ont pas triché et s’ils méritent bien leur titre ;
– Un cluedo musical : les participants devront prouver leur innocence à la suite du vol du smartphone du professeur Moutarde !
– Un speed searching : dans un espace convivial et musical, le public est invité à venir écouter l’histoire d’un chercheur ;
– Une chasse au trésor, pour comprendre l’implication des matériaux réfractaires dans notre quotidien.

Retrouvez le programme complet

Le savoir en commun à travers une grande expérience participative

Parallèlement à ces activités organisées dans chaque ville, la Nuit européenne des chercheur.e.s propose, tous les deux ans, une grande expérience participative réalisée en simultanée dans les villes françaises. Cette année, l’expérience concernera les nounours. Tous les participants seront invités à prendre part à une expérience destinée à alimenter la recherche d’une équipe de chercheur·e·s et de médiateurs scientifiques basée à Montpellier. À travers l’étude des caractéristiques morphologiques des ours en peluches préférés du public, cette équipe souhaite dresser le portrait-robot de la peluche la plus réconfortante, utilisant ainsi un objet ludique et symbolique pour réaliser une expérience à la croisée des sciences cognitives et des sciences naturalistes.

Depuis 15 ans, un succès toujours au rendez-vous

Avec 30 000 visiteurs en 2018, 13 villes françaises renouvelleront leur participation à la Nuit européenne des chercheur.e.s : Albi, Angers, Besançon, Bordeaux, Brest, Dijon, Saint Denis à La Réunion, le Mans, Limoges, Marseille, Paris, Saint Etienne et Toulouse.

Partout en France, plus de 1000 chercheur.e.s se prêteront à l’exercice de la médiation scientifique à travers des rencontres avec le public, des escape game, des speed searching, des émissions de radio, des séances de cinéma etc.

Retrouvez l’ensemble des actions proposées par les universités sur le site dédié