[Enquête] Participez à l’étude nationale sur les rrépercussions de la pandémie COVID-19 et du confinement

Un collectif interdisciplinaire de scientifiques des Universités de Toulouse soutenu par l’Institut fédératif d’études et de recherches interdisciplinaires santé société (Iferiss) propose un programme de recherche sur les déterminants sociaux de l’épidémie COVID-19 et les conséquences sociales et psychologiques du confinement de la population française.

Nous traversons depuis quelques semaines, une crise sanitaire sans précédent. Elle nous affecte dans tous nos domaines de vie : notre vie professionnelle, notre vie familiale, notre vie associative, notre vie intime… Elle amène un lot de peurs pour sa santé et celle de ses proches, d’incompréhensions vis-à-vis de la situation sanitaire et des conséquences collatérales, d’agacements aussi pour des raisons qui nous sont propres.

Nous devons prendre acte de cette situation et en faire quelque chose pour notre avenir. Cette situation est riche d’enseignements : enseignements sur le vécu de la crise sanitaire par les personnes qui pourraient nous permettre de prévenir les mois qui vont suivre, mais aussi de prévenir d’autres situations de la sorte.

Ce projet interdisciplinaire, EPIDEMIC, propose de combiner des approches issues de l’épidémiologie sociale, de la psychologie, de la philosophie sociale et de la sociologie afin d’explorer, en temps réel, les déterminants et conséquences socioéconomiques et psychologiques de l’épidémie COVID-19 en France.

  • Une enquête sur les répercussions émotionnelles, sociales et comportementales 

La première étape de ce projet prend la forme d’une enquête sur le vécu de la pandémie du COVID-19 et du confinement associé : Quelles sont les répercussions émotionnelles, sociales, comportementales du COVID 19 sur les individus dans le temps ?  
Celle-ci est proposée par le Centre d’études et de recherches en psychopathologie et psychologie de la santé (CERPPS – UT2J) et concerne les personnes âgées de plus de 18 ans, actuellement logées en France métropolitaine.
Cette étude en ligne se décline en trois volets : dès maintenant pendant le confinement ; puis, à la fin du confinement ; enfin, 3 mois après la fin de celui-ci. Cela prend 30 minutes pour remplir ce premier questionnaire.

  • Pour aller plus loin : un complément d’enquête sous forme d’entretiens téléphoniques

Le Centre de recherche sciences sociales sciences et sport (Cresco – UT3 Paul Sabatier) et le Laboratoire d’épidémiologie et d’analyses en santé publique (Leasp – Inserm/UT3 Paul Sabatier) proposent également un complément d’enquête sous forme d’entretiens téléphoniques avec des chercheures et chercheurs en sciences sociales sur les diverses conditions de vie pendant le confinement.
Pour connaître les modalités de cette enquête, vous pouvez contacter directement Alexandra Soulier, chercheure en charge de la coordination de l’étude par entretiens : alexandra.soulier1@univ-tlse3.fr

Lire l’article sur le site de l’Université Toulouse III Paul Sabatier