Elections : la liste conduite par Gilles Roussel élue à la tête de la CPU

Gilles Roussel, président de l’Université Paris-Est-Marne-la-Vallée vient d’être élu président de la Conférence des présidents d’université, ce jeudi 15 décembre 2016, en séance plénière, avec ses deux vice-présidents, Fabienne Blaise, présidente de l’Université de Lille-Sciences Humaines et Sociales – et Khaled Bouabdallah, président de l’Université de Lyon. Elus au premier tour à 82 voix sur les 94 votants, ils conduiront la CPU pour les deux années à venir avec la volonté de faire de la CPU « le porte-parole de la diversité dans les établissements qui la composent auprès des instances de décisions politiques et économiques, et un outil d’information, de formation et de soutien dans l’action de ces établissements. »

« La CPU est devenue l’acteur incontournable et reconnu sur toutes les questions qui concernent l’enseignement supérieur et la recherche. Notre volonté est de donner à la CPU une place encore plus centrale au niveau national et une visibilité accrue au niveau international. » Pour ce faire, le colloque annuel de la CPU qui se tiendra les 28 février et 1er mars prochains à l’université de Reims sera un moment phare pour porter les propositions de la CPU à la connaissance des candidats à l’élection présidentielle. « Les propositions devront en particulier aborder les questions du financement, du renforcement de l’autonomie des établissements, de la place et du rôle de l’Université dans notre société et du rôle de l’Etat financeur et « stratège » dans ce dispositif ».

Une équipe impliquée à la CPU depuis de nombreuses années

Depuis de nombreuses années, Gilles Roussel, Fabienne Blaise et Khaled Bouabdallah se sont fortement impliqués à la CPU :

Gilles Roussel, réélu à la présidence de l’université Paris-Est-Marne-La-Vallée le 25 janvier 2016, Docteur en informatique, a été président de la commission Formation et Insertion professionnelle de la CPU de juin 2012 à décembre 2016. Parmi les dossiers importants qu’il a portés, on peut citer l’accord historique sur l’accès au Master instaurant un recrutement à son entrée , le travail de simplification des intitulés de diplômes de Licence, Licence professionnelle et de Master, et l’implication dans la mise en place du réseau national des Ecoles supérieures du professorat et de l’Education (ESPE) dont il préside le conseil d’orientation stratégique depuis le 29 janvier 2016 ;

Fabienne Blaise, réélue à la présidence de l’université de Lille-Sciences Humaines et Sociales le 11 mai 2016, Professeure de langue et de littérature grecques, est vice-présidente de la commission Recherche de la CPU depuis 2013, où elle est en charge des questions relatives au Sciences Humaines et Sociales. Elle s’est particulièrement impliquée dans la préparation du colloque annuel de la CPU de mai 2014 consacré à l’innovation. Elle est membre du Conseil d’administration de la CPU depuis le 16 juin 2016, membre du conseil d’administration de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et représente la CPU au comité de pilotage scientifique du Défi des Autres Savoirs (ANR). Fabienne Blaise et Gilles Roussel ont rédigé, avec Pierre Mutzenhardt, président de l’Université de Lorraine, un rapport sur les disciplines rares.

Khaled Bouabdallah, élu président de l’Université de Lyon, le 10 juillet 2015 après avoir présidé l’université de Saint-Etienne de 2007 à 2015, et Docteur en sciences économiques, a été vice-président sous le mandat de Jean-Loup Salzmann de 2012 à 2016, aux côtés de Gérard Blanchard, président de l’Université de La Rochelle. Il avait auparavant occupé la présidence de la commission des Relations internationales et européennes de la CPU de juin à décembre 2012. Il représente la CPU auprès de Campus France, dont il préside le forum, et est membre du conseil d’administration de l’Association Universitaire de la Francophonie. Il anime le groupe de travail Comue et regroupements de la CPU.

Consultez la biographie de Gilles Roussel sur ce site

Consultez la biographie de Fabienne Blaise sur ce site

Consultez la biographie de Khaled Bouabdallah sur ce site

Sur le même thème

3 juillet 2017

« Si la France fait partie des grandes puissances mondiales, c’est à l’excellence de notre éducation, de notre enseignement supérieur, de notre recherche qu’elle le doit »